Blog Bayard Éditions

 Avec une tête d’enterrement, vous ne pouvez pas annoncer Jésus ! Les formules les plus décapantes et les plus drôles du pape. Une pastorale par l’humour et la provocation.

Les_bons_mots_du_papeDepuis le début de son pontificat, le pape François n'hésite pas à choisir des mots et des formules trempés dans du produit décapant. En orateur efficace, il surprend avec des expressions teintées d'humour, d'autodérision, décomplexées... qui font le délice des médias et secouent les fidèles : « Je veux de la pagaille dans les diocèses !  Sortez ! » Ou à propos de la rivalité Brésil-Argentine : « Nous avons bien négocié : le Pape est Argentin et Dieu est Brésilien ».

Au cours de la bénédiction des drapeaux à Rio de Janeiro, au maire qui déplorait le mauvais temps, il conseilla : « Vous devriez apporter une ou deux douzaines d’œufs aux Clarisses »;  à un karatéka : « Vous, je dois vous saluer avec respect ». Devant les jeunes, il plaisante sur le fait d’être enfermé : «  Je regrette que vous soyez mis en cage.  Moi, de temps en temps, j’en fais l’expérience : c’est désagréable d’être mis en cage ! »

Ce petit livre permet à chacun de retrouver les meilleures expressions du pape, les pépites d’une parole libre, profondément humaine et spirituelle.

 

Depuis son élection à la tête de l’Église, le 13 mars 2013, le pape François surprend opinions publiques et hommes politiques par le ton joyeux et la force de ses engagements. La joie de Noël transparaît dans ses homélies, messages et prières du temps de Noël, prononcés entre 2013 à 2017. Au monde inquiet, il partage son enthousiasme et son espérance.

 

Format : 12 x 17,6 cm, 120 pages, 12,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Laisser un commentaire