Blog Bayard Éditions

La confession de Simone Weil à son père spirituel

 

SIMONE WEIL« Jamais je n'aurais pu prendre sur moi de vous dire tout cela sans le fait que je pars. Et comme je pars avec plus ou moins la pensée d'une mort probable, il me semble que je n'ai pas le droit de taire ces choses. »

Pour la première fois, nous proposons une édition à part, commentée, d’un des textes les plus importants de Simone
Weil pour comprendre son itinéraire personnel et spirituel.

Il s’agit d’une lettre écrite au Père Perrin, à Marseille, qui fut à la fois son éditeur, son conseiller spirituel, son confident… C’est avec lui que Simone Weil dialogue sur sa foi, sa relation avec l’Église catholique, sa décision de demander ou non le baptême.

Cette « confession » ou « autobiographie spirituelle » est aussi une très émouvante lettre d’adieu rédigée alors qu’elle doit fuir la France pour les États-Unis. C’est aussi et surtout une mise au point tragique et libre de sa position face à l’Église.

Elle revient sur sa découverte de la foi chrétienne, de la prière, lors de rencontres dans des abbayes et des retraites qu’elle y effectua.

 

Simone Weil (1909-1943) est une des plus grandes philosophes du XXe siècle. Bien qu'elle n'ait jamais adhéré explicitement par le baptême au catholicisme,  malgré une profonde vie spirituelle, elle est reconnue et se considérait comme une mystique chrétienne. Brillante helléniste, interprète de grands textes littéraires, philosophiques et religieux et des écritures sacrées hindoues. Ses écrits connaissent un très grand succès depuis de nombreuses années.

Format : 14,5 x 19 cm, 140 pages, 13,90 euros.

En librairie le 21 mars 2018.

Laisser un commentaire