Blog Bayard Éditions

Jacques a dit

JacquesAdit_provJacques a dit

Susie Morgenstern

 

Un grand nom de la littérature jeunesse écrit pour la première fois ses mémoires

Une grande histoire d'amour

Susie Morgensten  raconte sa propre histoire, à travers celle de son mari, le grand mathématicien français Jacques Morgenstern, avec qui elle a vécu . Son texte décrit la beauté de cette relation toute imprégnée de la religion juive qu’ils pratiquent tous deux, avec le talent que l’on connaît, basé sur son aptitude à manier l’humour et la cocasserie la plus débridée. Mais au travers de ce récit de l’histoire d’un couple désassorti, transparaît une magnifique réflexion sur l’amour, ce qui le fait durer, et à quel prix. Impossible de rester indifférent aux bonheurs et aux malheurs de Susie.

Une femme , une vraie

Jacques a dit : « Il y a deux sortes de femmes. Je suis tombé sur la seconde. » J’étais donc une femme du deuxième type, seulement je n’ai jamais su en quoi consistait ma catégorie, ni pourquoi Jacques avait traversé l’Atlantique pour ramener une candidate aussi improbable à son amour. Il a peut-être vu en moi un projet humanitaire et éducatif, une chance d’être un Pygmalion. Son ami Oscar a dit à Jacques en me montrant du doigt : « Tu comptes fonder une famille française avec... ça ? » Jacques n’a rien dit, il a simplement appelé toute l’énergie qui lui restait pour former un dernier sourire. Tout ce que j’ai écrit avant sa mort et depuis vingt ans qu’il est mort est une longue lettre d’amour pour lui.

Susie Morgenstern est américaine, elle a 70 ans, et plus d’une centaine de livres pour la jeunesse à son actif, dont plusieurs couronnés de différents prix. Ses livres sont traduits dans plus de  vingt langues. Elle vit à Nice, où son mari, le grand mathématicien Jacques Morgenstern était chercheur.

Tags:

Laisser un commentaire