Blog Bayard Éditions

Le bilan « sévère mais juste » d’une proviseure engagée. Percutant.

Pour_en_finir_avec_l'échec_scolairePourquoi les grands principes de l’école (éduquer de la même manière l’enfant de PDG et l’enfant d’ouvrier) ont-ils échoué au point qu’aujourd’hui, les inégalités scolaires n’ont jamais été aussi fortes ? Comment vaincre le décrochage ?

Monique Aquilina, refuse de considérer l’échec scolaire comme une fatalité. Et affirme que si tous les élèves ne feront pas Polytechnique, tous ont droit à l’excellence, c’est-à-dire à aller au plus haut de leurs capacités. Selon elle, il n’y a pas d’autre solution que de faire évoluer l’école: valoriser l’innovation pédagogique, le travail en équipe, les capacités extra-scolaires des élèves, repenser le système de notation, etc.

Son atout : elle a déjà mis ses idées en pratique dans l’un des établissements qu’elle a dirigés, le lycée Galilée à Gennevilliers, avec des résultats étonnants. Un livre percutant, qui bouleverse bien des idées reçues.

 

Monique Aquilina est proviseure du lycée Pasteur de Neuilly, après avoir exercé plus de vingt ans en lycée professionnel en Seine Saint Denis. Elle organise de nombreuses conférences sur l’échec scolaire, notamment au Collège des Bernardins à Paris.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 260 pages, 16,90 euros.

En librairie, le 1er septembre 2017

Laisser un commentaire