Blog Bayard Éditions

La pensée est avant tout sensible. Le philosophe Jean-Luc Nancy donne une place centrale aux arts et au corps.

Deux philosophes s'entretiennent sur la situation et sur la signification de l'art aujourd'hui : ce que son nom veut dire désormais, ce que, bien loin d'être un nom désuet, il nous donne à penser de neuf.

La pensée très élaborée de Jean-Luc Nancy sur ce sujet est reprise mais aussi prolongée au cours d’une discussion où Jérôme Lèbre s’interroge avec lui sur la meilleure manière de saisir l’engagement du corps sensible dans l’activité artistique et l’approche des œuvres, la relation de l’art à la technique, à l’histoire, sa modulation en arts traditionnels et nouveaux, sa position actuelle vis-à-vis de la religion, de la politique et de la littérature.

Jean-Luc Nancy est l’un des philosophes les plus importants en Europe et les plus écoutés actuellement. Il est l’auteur d’une centaine d’ouvrages traduits en plusieurs langues et lus bien au-delà du public spécialisé, y compris par les amateurs et les professionnels du monde de l’art.

 Jérôme Lèbre est directeur de programme au Collège international de philosophie où il tient un séminaire régulier articulant art, technique et politique ; auteur de cinq ouvrages où les questions de l’héritage actuel du romantisme et de la transformation de l’art reviennent constamment;c’est dans ce contexte qu’il a rencontré Jean-Luc Nancy.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 19,90 euros.

Laisser un commentaire