Blog Bayard Éditions

Les antibiotiques font de plus en plus de victimes !

Tous_malades_des_antibioLa résistance des bactéries aux antibiotiques fait aujourd’hui 15000 morts par an en Europe (maladies nosocomiales, infections diverse…).
Si rien ne change, des opérations chirurgicales bénignes pourront s’avérer mortelles d’ici quelques années. Ce phénomène a plusieurs causes, dont la principale est une surconsommation d’antibiotiques par l’industrie agro-alimentaire (pour les élevages industriels de porcs, volailles, poissons…) qui transmettent ensuite à l’homme les bactéries résistantes. Le propos du professeur Andremont n’est ni culpabilisant, ni pessimiste : il lance une alerte et défend l’idée que les antibiotiques doivent être utilisés de façon plus « écologique », c’est-à-dire être considérés comme une denrée limitée que l’on doit gérer intelligemment.

Journée européenne des antibiotiques le 18 novembre 2017.

 

Antoine Andremont est l’un des grands experts internationaux dans le domaine de l’étude de la résistance des bactéries aux antibiotiques. Professeur à la faculté de médecine de l’Université Paris-Diderot et chef du service de bactériologie de l’hôpital Bichat-Claude-Bernard, il effectue des missions régulières pour l’OMS. Il a publié en 2010, Le triomphe des bactéries : la fin des antibiotiques ? (Max Milo) et Antibiotiques, le naufrage (Bayard, 2014). Il intervient fréquemment dans les médias.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 230 pages, 16,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Laisser un commentaire