Catégorie dans Religions et société

Le monothéisme et le langage de la violence

Un remarquable essai sur les liens qui unissent les religions monothéistes à la violence.

MONOTHEISME ET LANGAGE DE LA VIOLENCE

En nous offrant cette « enquête sur le langage de la violence dans la Bible », Jan Assmann réalise un livre indispensable à la compréhension de notre situation contemporaine devant le radicalisme religieux et sa violence. Nous découvrons avec lui comment « il était impossible que des mots on ne passe pas aux actes », et dans quelles conditions historiques s’est produite cette radicalisation.

Jan Assmann propose le concept de « religion totale » quand une religion prétend à une position hégémonique sur la culture et sur l’être humain.

Ce livre majeur, qui explore dans les textes bibliques les origines du puritanisme radical, nous conduit à une prise de conscience salutaire : « La violence est une question de pouvoir, pas de croyance et de vérité. »

 

Jan Assmann, professeur d’égyptologie à Heidelberg, est un des plus grands historiens des religions contemporains. Archéologue, il a notamment dirigé les fouilles de Thèbes. Il a publié de nombreux ouvrages, traduits en français, dont le très remarqué Moïse l’Égyptien (Éd. Aubier).

Format : 14,5 x 19 cm, 230 pages, 21,50 euros.

En librairie le 3 janvier 2018.

Qu’ont-ils fait du bouddhisme ?

Une enquête sur le bouddhisme moderne vécu en Occident, loin des exigences religieuses des bouddhistes asiatiques.

COUV_9782227492257

 

Le bouddhisme tel que nous le concevons aujourd’hui est un produit de la sécularisation européenne. Depuis la seconde partie du XIXe siècle, des intellectuels anticléricaux ont cherché à remplacer l’héritage biblique de l’Europe par les anciennes doctrines de l’Inde, jugées plus rationnelles. L’enseignement du Bouddha semblait particulièrement indiqué. Sans Dieu, sans Sauveur, sans révélation écrite, il paraissait à même de réformer l’Occident en l’asseyant sur de nouvelles bases.

L’anthropologue Marion Dapsance démontre comment le bouddhisme est devenu une nouvelle philosophie progressiste dont le but est moins l’épanouissement des individus qu’une véritable réforme de notre monde.

 

 

Marion Dapsance est docteur en anthropologie de l’École Pratique des Hautes Etudes  (EPHE, Paris) et a enseigné l’histoire du bouddhisme en Occident à l’Université Columbia (New York). Elle est également l’auteur des Dévots du bouddhisme (Éd. Max Milo, 2016).

Format : 12 x 17,6 cm, 175 pages, 16,50 euros.

N’oublions pas Tibhirine

Un témoignage et un document exceptionnels à l’heure de la béatification des moines de Tibhirine.

 

COUV_9782227492707Que Tibhirine ne devienne pas le symbole de la clôture, de l’enfermement, mais ouvre l’avenir à l’amitié, née de la vie et du martyre des moines !

Alors que l’Église catholique se prépare à reconnaître le « martyre » des sept moines de Tibhirine, voici un document exceptionnel sur l’héritage de ce haut-lieu spirituel en Algérie.

Quinze années durant, en dépit de nombreuses difficultés et tragédies, Jean-Marie Lassausse, prêtre et paysan, va veiller sur le monastère de l’Atlas. Malgré « le brouillard qui s’est épaissi progressivement sur le monastère depuis dix ans », le climat politique de l’Algérie et le contexte international, il raconte comment la vie à Tibhirine apporte un témoignage bouleversant, indispensable à notre monde.

Préfaces de Mgr Henri Teissier, archevêque émérite d’Alger et de dom Thomas Georgeon, postulateur du dossier de béatification des sept moines.

 

Jean-Marie Lassausse, prêtre et agronome, a vécu et travaillé en Tanzanie, Égypte, Maroc et Algérie où, depuis 2000, il cultive la terre avec les voisins musulmans. C’est auprès d’eux qu’il a découvert l’héritage spirituel des frères de Tibhirine. Il a passé quinze ans à s’occuper de l’exploitation agricole du monastère et à accueillir les visiteurs et pèlerins. Il est l’auteur, avec Christophe Henning, d’un premier témoignage Le Jardinier de Tibhirine, publié aux éditions Bayard, Prix de littérature religieuse 2011.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 175 pages, 16,90 euros.

Urgences pastorales

 Pourquoi et comment mener les réformes qui s’imposent aujourd’hui dans l’Eglise ? Un débat explosif dans l’Eglise aujourd’hui.

Urgences_pastorales

Christoph Theobald signe ici un livre qui devrait faire date sur la situation contemporaine du christianisme en Europe et son devenir. Alors même que le débat sur les réformes nécessaires dans l’Eglise s’envenime !

Quelle est aujourd’hui l’urgence pastorale sinon la « mission » des chrétiens dans la société actuelle ? Mais comment envisager une quelconque mission alors que les communautés chrétiennes sont devenues minoritaires, souvent divisées dans des sociétés laïques et sécularisées, et qu’elles doivent faire face avec la présence d’un islam de plus en plus actif ?

L’auteur en fait le critère principal d’une réforme dans l’Eglise. Il développe les éléments majeurs d’une pédagogie susceptible d’œuvrer en faveur de réformes indispensables pour permettre aujourd’hui une authentique transmission de l’Evangile.

 

 

Christoph Théobald, jésuite, est un des meilleurs théologiens chrétiens européens. D’origine allemande, il travaille et enseigne en France, au Centre Sèvres à Paris. Il est rédacteur en chef de la revue Recherches de science religieuse, et collabore régulièrement à la revue Etudes. Auteur de nombreux ouvrages remarqués, il est spécialiste de Vatican II. Il a publié chez Bayard Transmettre un évangile de liberté (5000 ex) et Vous avez dit vocation ? (3000 ex).

 

Format : 14,5 x 19 cm, 380 pages, 19,90 euros.

En librairie, le 13 septembre 2017

Enseigner la théologie aujourd’hui

La théologie a-t-elle encore un avenir ?

Enseigner_la_théologieDans ce petit texte, Christoph Théobald répond de façon vivante et franche à la question : comment et pourquoi enseigner encore la théologie dans nos sociétés dites « post-modernes » et sécularisées ? Qui cela peut-il bien intéresser encore ?

Il faut prendre en compte les nouveaux profils des étudiants et des personnes en formation, mais aussi les critères radicalement nouveaux des sociétés mondialisées, métissées… Que peut alors apporter la théologie à nos contemporains ? « Une capacité critique non négligeable », répond l’auteur, et l’accès à une intelligence du monde et de la foi.

 

Christoph Théobald, jésuite, est un des meilleurs théologiens chrétiens européens. D’origine allemande, il travaille et enseigne en France, au Centre Sèvres à Paris. Il est rédacteur en chef de la revue Recherches de science religieuse, et collabore régulièrement à la revue Etudes. Auteur de nombreux ouvrages remarqués, il est spécialiste de Vatican II. Il a publié chez Bayard Transmettre un évangile de liberté (5000 ex) et Vous avez dit vocation ? (3000 ex).

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 80 pages, 9,90 euros.

En librairie, le 13 septembre 2017

 

La paix soit avec toi, Salam Alaykum

Si tu veux la paix, prépare la paix ! Chrétiens et musulmans : pour une éducation à la paix

La_paix_soit_avec_toiAux inquiétudes exprimées un peu partout (et notamment dans le Nord) : « La France va devenir musulmane ! Il y a trop de plus en plus de femmes voilées ! » Un théologien musulman et un historien catholique partagent leurs points de vues sur la culture de la paix dans chacune de leur religion… L’un diplômé de l’Université d’Al Azhar appartient à la nouvelle et jeune génération d’imams en fonction en France. Formé à l’école de la République, il exprime son désir du vivre ensemble dans le respect des valeurs nationales. L’autre, agrégé d’histoire-géographie, spécialiste de l’histoire comparée des religions observe les évolutions récentes du catholicisme et de l’islam européen en faveur de la paix et de l’acceptation de la vérité de l’autre.

Dans ce livre fort, basé sur leurs expériences, ils affirment que les religions peuvent proposer une éducation à la paix.

 

Christian Defebvre est agrégé d’histoire – géographie et docteur en sciences de l’éducation. Spécialiste de l’histoire des religions, il a notamment coordonné le premier manuel européen d’histoire des religions (Histoire des religions en Europe, Hachette Éducation) et dirigé la collection « Sagesses et religions du monde » chez Bayard.

Othmane Iquioussen est le plus jeune imam de France. Né près de Valenciennes, il est imam à la mosquée de Raisme, dans le Nord. Il est diplômé en science islamique de la prestigieuse université d’Al Azhare au Caire. Il participe à de nombreuses conférences sur le dialogue interreligieux.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 15,90 euros.

En librairie, le 18 octobre 2017

Les bons mots du Pape

 Avec une tête d’enterrement, vous ne pouvez pas annoncer Jésus ! Les formules les plus décapantes et les plus drôles du pape. Une pastorale par l’humour et la provocation.

Les_bons_mots_du_papeDepuis le début de son pontificat, le pape François n’hésite pas à choisir des mots et des formules trempés dans du produit décapant. En orateur efficace, il surprend avec des expressions teintées d’humour, d’autodérision, décomplexées… qui font le délice des médias et secouent les fidèles : « Je veux de la pagaille dans les diocèses !  Sortez ! » Ou à propos de la rivalité Brésil-Argentine : « Nous avons bien négocié : le Pape est Argentin et Dieu est Brésilien ».

Au cours de la bénédiction des drapeaux à Rio de Janeiro, au maire qui déplorait le mauvais temps, il conseilla : « Vous devriez apporter une ou deux douzaines d’œufs aux Clarisses »;  à un karatéka : « Vous, je dois vous saluer avec respect ». Devant les jeunes, il plaisante sur le fait d’être enfermé : «  Je regrette que vous soyez mis en cage.  Moi, de temps en temps, j’en fais l’expérience : c’est désagréable d’être mis en cage ! »

Ce petit livre permet à chacun de retrouver les meilleures expressions du pape, les pépites d’une parole libre, profondément humaine et spirituelle.

 

Depuis son élection à la tête de l’Église, le 13 mars 2013, le pape François surprend opinions publiques et hommes politiques par le ton joyeux et la force de ses engagements. La joie de Noël transparaît dans ses homélies, messages et prières du temps de Noël, prononcés entre 2013 à 2017. Au monde inquiet, il partage son enthousiasme et son espérance.

 

Format : 12 x 17,6 cm, 120 pages, 12,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Le chemin de la vie

Nouvelle édition du « testament » de Léon Tolstoï : Le trésor de la pensée humaine rassemblé et écrit par le grand écrivain russe

Le_chemin_de_la_vieA la fin de sa vie, Tolstoï entend résumer et présenter les pensées exprimées par les sages universellement reconnus et par les fondateurs des religions les plus répandues de tous les temps et de tous les pays.
Toutes ces pensées, pour lui, délivrent le sens et le but suprême de la vie. Elles tracent ainsi le «chemin de la vie», titre original de ce livre qui deviendra, dans sa traduction française en 1912, « Pensées de l’Humanité ».
Mais il s’agit surtout de son œuvre testamentaire, celle qu’il entoura de plus de soin durant ses dernières années et dont il corrigeait les épreuves jusqu’à sur sa couche de mourant.

Témoignage bouleversant et impressionnant des interrogations de l’auteur russe sur l’éducation, le couple, la paix, l’amour, la vie après la mort… au travers des plus grandes pensées et des plus grandes sagesses de l’humanité.

 

Léon Tolstoï (1828-1910), écrivain majeur de la littérature russe, est l’auteur d’une œuvre gigantesque qui compte plus de quatre-vingts volumes dont Anna Karénine ou Guerre et Paix, et mêlant récit et considérations morales et philosophiques. Inspiré toute sa vie par l’Evangile, il a prôné à la fin la non-violence et l’ascétisme.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Voix sacrée

Le témoignage de la plus grande figure du chant sacré. La voix, souffle de l’âme, chemin vers l’au-delà

Voix_SacreeSi sœur Marie Keyrouz est devenue aujourd’hui la plus grande figure du chant sacré d’Orient et d’Occident et une messagère de paix entre les peuples, c’est peut-être parce que selon elle, « le Mal qui envahit le monde, ne sera vaincu qu’avec le Beau et le Sacré. » Voilà pourquoi elle chante.

En 1984, sous les bombes de la guerre au Liban, elle fonde son Ensemble de la paix, musiciens et choristes de différentes religions, nationalités et cultures, qui l’accompagnent désormais dans ses concerts. Elle exprime dans ce livre,  comme elle ne l’a encore jamais fait, sa foi qui sous-tend toute sa démarche artistique.

Elle considère la voix comme l’instrument de Dieu et le chant comme l’unique occasion d’exprimer une vérité qui, autrement, serait inaudible. Un témoignage bouleversant et impressionnant par la force de la spiritualité exprimée.

 

Sœur Marie Keyrouz est la plus célèbre interprète de musiques sacrées, menant une carrière internationale, accompagnée des plus grands orchestres. Elle chante les musiques traditionnelles de l’Orient : maronite, byzantine, melkite, araméenne, mais aussi de l’Occident (ambrosienne, milanaise et grégorienne) ainsi que le répertoire sacré classique (Bach, Haendel, Mozart, Franck, Bruckner…). Docteur en anthropologie religieuse et en musicologie, militante pour la paix avec les deux associations qu’elle a créées, elle fait se rencontrer avec une superbe dextérité l’art et la science, la créativité et la spiritualité.

 

Format : 12 x 19 cm, 250 pages, 16,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Frères et sœurs, bonsoir !

La révolution du  pape François par l’acteur privilégié de sa communication au Vatican

Freres_et_soeursLa communication du pape François fait partie de sa stratégie d’ouverture et de renouvellement de l’église catholique. Mgr Viganò révèle la connaissance considérable et sophistiquée du pape de la gestion des codes linguistiques et culturels. Souvent, le pape Bergoglio n’hésite pas à abandonner les textes écrits pour communiquer avec les bras, le corps, ou quitte les discours pour utiliser des apologues, métaphores ou anecdotes pour ancrer son message dans la vie quotidienne des personnes.

On apprend que le pape François ne regarde pas la télévision ni ne s’intéresse aux médias en général, tout en étant capable pourtant de les dominer avec une extraordinaire facilité.

Il invente une communication toute symbolique. L’auteur, témoin privilégié de cette communication, analyse les différents aspects de cette «performance publique» du pape – depuis l’accueil de la Loggia de Saint-Pierre, les voyages apostoliques, des homélies aux encycliques. Viganò montre les chemins à travers lequel passe  le message Bergoglio et comment il réussit à toucher les foules du monde entier.

 

Mgr Dario Edoardo Viganò (1962, Rio de Janeiro) est un prélat catholique et écrivain italien. Chapelain de Sa sainteté depuis 2004, il a été directeur du Centre de Télévision du Vatican, et il est depuis le 27 juin 2015 préfet du Secrétariat pour la communication, nommé par le pape François.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 260 pages, 16,90 euros.

En librairie, le 18 octobre 2017

Un cri se fait entendre

Le livre testament  de Jean Vanier : Un plaidoyer pour la paix et les étapes d’un chemin de libération intérieure.

Un_cri_se_fait_entendre« Ce livre est né d’une urgence. Devant le triste spectacle des divisions, des peurs, des guerres et des inégalités de notre monde, devant la dépression et les désespérances de tant de jeunes, j’ose partager avec vous un chemin d’espérance. Au cours de ma vie, ce sont les personnes avec une déficience intellectuelle qui m’ont peu à peu transformé, en me libérant de mes peurs, en me révélant ma propre humanité. Il me semble plus que jamais important de témoigner d’une fraternité possible entre les êtres de cultures, de religions et d’histoires différentes. Rien n’est perdu. Un chemin vers l’unité, la fraternité et la paix est possible. L’avenir dépend de chacun de nous. » Jean Vanier

 

Une des plus grandes voix spirituelles d’aujourd’hui nous livre sa vérité sur sa vie et son engagement pour la paix et les plus faibles. Les étapes bouleversantes d’un chemin de libération intérieure.

 

Jean Vanier est le fondateur de l’Arche présente dans 35 pays, et le co-fondateur de Foi et Lumière avec Marie-Hélène Mathieu. Ces deux associations ont contribué à changer le regard de la société sur les personnes avec une déficience Intellectuelle. Ses nombreux sont publiés dans le monde entier. En 2015, il reçoit le prestigieux prix de la Fondation Templetum (considéré comme le Nobel du religieux et de la spiritualité), après Mère Teresa  et le Dalaï-Lama.

 

François-Xavier Maigre est écrivain et journaliste, rédacteur en chef de Panorama. Ses poèmes sont publiés aux éditions Bruno Doucey. Il a accompagné Jean Vanier dans l’écriture de ce livre

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 14,90 euros.

En librairie, le 1er septembre 2017

Enregistrer

Vie de Mahomet

Une vie de Mahomet écrite « comme un roman » par un des plus grands écrivains romantiques français et redécouverte par Tahar Ben Jelloun.

Avec cette merveilleuse petite biographie romantique, Lamartine nous fait découvrir cet immense personnage qu’est Mahomet. C’est en poète que Lamartine raconte l’engagement spirituel du prophète de l’islam et lit le Coran, et c’est en romancier et dramaturge qu’il nous fait vivre l’itinéraire de ce « messager ».

Relire aujourd’hui ce texte, c’est paradoxalement faire l’expérience d’un regard neuf et rafraîchissant sur l’histoire de la naissance de l’islam et celle de son fondateur. Pour Lamartine, Mahomet appartient à notre patrimoine spirituel et à notre histoire commune entre Orient et Occident. Comme le souligne merveilleusement l’écrivain Tahar Ben Jelloun dans sa présentation : « A l’époque, l’islam n’était pas confondu avec la violence et la terreur. C’est pour cela qu’il est important de relire cette biographie écrite avec passion et lucidité par un grand poète. »

Alphonse de Lamartine (1790 -1869), poète, romancier, dramaturge et prosateur en même temps qu’un homme politique qui participa à la Révolution de 1848 et proclama la Deuxième République. C’est l’une des grandes figures du romantisme  en France.

Tahar Ben Jelloun est un écrivain marocain, né le 1er décembre 1944 à Fès. Il reçoit en 1987 le prix Goncourt pour son roman La Nuit Sacrée. Il est également membre de l’académie Goncourt depuis 2008.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 22 mars 2017

Y-a-t-il un catho dans la salle ?

Pour tout savoir sur la foi catholique, les théologiens répondent…

Cet ouvrage regroupe plus de cent questions touchant aux différentes thématiques de la foi catholique.

Le credo, les anges, l’esprit saint, les sacrements, les textes… Ces questions, toutes simples et fondamentales sont regroupées en trois grandes parties : la Bible, Dieu, la vie spirituelle.

  • De quelle faute Adam et Eve se sont-ils rendus coupables ?
  • Pourquoi la Bible est-elle si violente ?
  • Qu’est-ce qu’être catholique ?
  • Peut-on aller en enfer ?
  • Qu’est-ce que le monde invisible ?
  • Que veut dire « mariage indissoluble » ?
  • Jésus nous dit : « Ne jugez pas. » Mais est-ce toujours possible ?

 

À ces questions, d’une infinie diversité, les plus grands théologiens, des prêtres, des exégètes, répondent, clairement. La forme : Une question, une réponse de maximum deux pages.

Ce livre est une mine pour s’informer, réfléchir, découvrir !

Les théologiens, prêtres, écrivains qui ont participé à cet ouvrage : Anne Soupa, Anne Lécu, Christine Pedotti, Bernard Sesbouë, Henri-Jérôme Gagey, Roland Gosselin, Michel Kubler, Gérard Billon, Franck Javary, Luc Forestier, Antoine Nouis, Emmanuel Pisani, Christian Petitfils, Michel Legrain, Sylvain Gasser, Jacques Nieuviarts, Philippe Marsset, Frédéric Louzeau…

Format : 14,5 x 19 cm, 250 pages, 14,90 euros.

En librairie, le 12 avril 2017

Protestants et Catholiques

Quels désaccords, quelles différences entre catholiques et protestants ?

Pour fêter le cinq centième annivrsaire de la Réforme, événement fondateur du protestantisme, deux personnalités du monde chrétien engagées dans le dialogue œcuménique « s’affrontent » et mettent en lumière les fondements historiques et théologiques de leur propre Église.

 

Avec courtoisie mais sans concession et avec beaucoup de pédagogie, ils discutent de thèmes variés et fondamentaux qui renvoient aussi bien à la foi qu’au dogme et à l’actualité. Un débat passionnant, plein de fougue et d’intelligence.

 

Jean-François Clavairoly est pasteur, président de la Fédération protestante de France depuis 2013. Il a publié en Paroles d’alliance, Dialogue entre un pasteur et un rabbin sur la société française avec Haïm Korsia, grand rabbin de France (François Bourin, 2011).

 

Michel Kubler, est prêtre, théologien, ancien rédacteur en chef de La Croix. Il dirige à Bucarest, le Centre œcuménique Saint Pierre – Saint André. Il a publié chez Bayard en 2014, Petit parcours de foi.

 

Loup Besmond de Senneville est journaliste au service religion du quotidien La Croix. Il a publié chez Bayard en 2014 Chercher Dieu et veiller sur l’homme. Repères pour une éthique chrétienne, avec Xavier Lacroix.

En librairie, le 1er mars 2017.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 270 pages, 16,90 euros.

Je vous écris de la Terre Sainte

Les chrétiens ont un rôle à jouer pour la paix en Terre Sainte.

David Neuhaus connaît intimement la Terre Sainte. Arrivé à Jérusalem à 15 ans,  il a pris la nationalité israélienne. Converti au christianisme, devenu jésuite, il a tissé des liens avec toutes les communautés, tous les responsables religieux et les habitants de toutes classes sociales. Dans cet ouvrage, il propose des écrits organisés autour de trois grands thèmes : la Terre sainte aujourd’hui, les relations juifs et chrétiens et La Bible et la Terre sainte.

Il défend l’idée qu’en Terre sainte, si les chrétiens sont peu nombreux, impuissants et pauvres, ils n’en sont que plus libres de vivre l’Évangile. Quant aux chrétiens d’Occident, il les enjoint à utiliser un langage qui décrirait la réalité selon une nouvelle perspective : la Terre sainte est le lieu où Dieu a placé les juifs, les chrétiens et les musulmans, non pour combattre, mais pour se reconnaître comme frères et sœurs.

Un texte très fort, très beau, très clair aussi, qui s’appuie sur de solides arguments théologiques et un langage plein de douceur.

David Neuhaus, 55 ans, est Jésuite et de nationalité israélienne, vicaire du Patriarcat de Jérusalem pour la communauté hébraïque francophone et pour les migrants. Originaire d’Afrique du Sud où sa famille avait fui l’Allemagne nazie, il est devenu l’une des personnalités les plus importantes de la communauté chrétienne de Terre sainte.

Il a publié, avec Alain Marchadour, le livre La terre, la Bible et l’histoire (Bayard, 2006).

 

Format : 14,5 x 19 cm, 500 pages, 22,90 euros.

Le mystère du mal

À partir du renoncement de Benoît XVI à la papauté, un remarquable essai sur le sens du courage face à l’Histoire.

En accomplissant son « grand refus », Benoît XVI n’a pas fait preuve de lâcheté, mais d’un courage qui prend un sens et une valeur exemplaires. Sa décision attire l’attention sur la distinction entre deux principes essentiels de notre tradition éthico-politique, dont nos sociétés semblent avoir perdu toute conscience : la légitimité et la légalité.

Si la crise que traverse actuellement notre société est si grave et si profonde, c’est parce qu’elle ne met pas seulement en question la légalité des institutions, mais aussi leur légitimité, ni seulement, comme on le répète trop souvent, les règles et les modalités de l’exercice du pouvoir, mais le principe même qui le fonde et le légitime.

Le « mystère du mal » dont parle l’apôtre Paul n’est pas un sombre drame théologique qui retarde la fin des temps,  paralysant et rendant toute action énigmatique et ambiguë, mais un drame historique où chacun est appelé à jouer son rôle sans réserve et sans ambiguïté.

Giorgio Agamben est né en 1942 à Rome, auteur d’une œuvre théorique reconnue et traduite dans le monde entier, c’est un des plus grands philosophes contemporains, spécialiste de Walter Benjamin, Jacob Taubes mais aussi Foucault, Heidegger… Il a longtemps enseigné en Italie et en France. Son œuvre porte sur l’histoire du droit et de l’art, les questions théologiques et politiques, et plus particulièrement sur le sens messianique de l’histoire.

 

En librairie, le 15 février 2017

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 14,90 euros.

Méditations quotidiennes

Le troisième volume des homédies du pape François à la chapelle Sainte-Marthe.

Depuis son élection, chaque matin un peu après 7 heures, le pape François célèbre une messe dans la petite chapelle de la maison Sainte-Marthe, où il a choisi de vivre au Vatican. C’est l’occasion d’homélies devenues extrêmement populaires et dans lesquelles il fait passer régulièrement ses messages. Beaucoup font référence à l’actualité, sociale ou religieuse.

Ce livre nous offre les textes des homélies entre la fin 2015 et le mois de septembre 2016. Le pape évoque dans ces pages, non seulement les grands thèmes de sa foi, mais également les défis auxquels se trouve confrontée l’Église catholique. Le lecteur suit sa pensée, ses espoirs et ses craintes. Et accompagne sa prière.

Le pape François, depuis le début de son pontificat, a bousculé l’Église, réformé la Curie romaine et entrepris de remettre en avant les grandes valeurs évangéliques : pauvreté, charité, miséricorde.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 230 pages, 14,90 euros.

Mort, où est ta victoire ?

Comment comprendre aujourd’hui la notion de salut ? Un essai brillant rédigé comme une enquête philosophique et spirituelle.

« Mort, où est ta victoire ? » s’exclamait saint Paul dans sa lettre aux Corinthiens. La victoire est autre… Il s’agit d’être sauvé. Mais comment comprendre aujourd’hui cette injonction ? Le salut, une notion périmée ? De quoi aurions-nous à être sauvés, d’ailleurs ?

Denis Moreau nous entraîne dans une enquête passionnante autant théologique que philosophique. Ce livre est une relecture contemporaine de la notion de salut s’appuyant sur des textes philosophiques et religieux. On y croise Moïse, saint Paul et Jésus-Christ, Descartes, Pascal, Spinoza, Nietzsche, Sartre, Wittgenstein mais aussi Kurt Cobain, une publicité pour un gel douche et une description pratique de certains péchés capitaux.

Le thème du salut est beaucoup plus présent dans notre modernité qu’on ne le pense. Ses usages dans la pensée contemporaine sont parfois bien surprenants, et ce parcours plein de rebondissements. Cet essai propose ainsi une véritable philosophie du salut pour aujourd’hui.

Denis Moreau est philosophe, ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé de philosophie. Il enseigne à l’université de Nantes. Spécialiste de Descartes, il a dirigé un Dictionnaire des monothéismes (Le Seuil) et publié plusieurs ouvrages dont Les voies du Salut (Bayard, 2010), première version de l’essai Mort, où est ta victoire ?

 

Format : 14,5 x 19 cm, 350 pages, 19,90 euros.

Qu’est-ce que la vie éternelle ?

Comment croire encore à la vie éternelle ? Des réponses claires, vivantes et accessibles.

« La vie éternelle ? Même les croyants ne sont plus sûrs d’y croire… ». Plaisanterie entendue régulièrement autour de nous.

Un certain nombre de ces catholiques de France vont, à des rythmes plus ou moins réguliers, à la messe dominicale où ils disent quand vient le Credo : « J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir » (Symbole de Nicée-Constantinople).

En effet, comment comprendre aujourd’hui la notion de « vie éternelle » ? Comment même l’admettre quand on a traversé dans son existence un deuil, une séparation, l’injustice d’une maladie incurable, d’un accident ? Michel Wackenheim propose, à partir de témoignages recueillis en paroisse,  une parole de discernement, adressée autant aux croyants qu’aux non croyants. Distinguer immortalité, résurrection, réincarnation…

Quelles sont les grandes conceptions des sagesses de la mort et de l’après mort ? Qu’est-ce que la foi en une vie future ? L’auteur s’attache à répondre à bon nombre de nos questions pour faire apparaître la singularité de la proposition chrétienne : nos histoires ne prennent pas fin avec la mort…

Michel Wackenheim est archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Compositeur de chants liturgiques, il  collabore depuis de nombreuses années aux revues liturgiques et religieuses de Bayard (Signes, Signes Musiques et Prions en Église). Il anime de nombreuses sessions et rencontres de formations catéchétiques et spirituelles.

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 14,90 euros.

Pour l’amour de Jérusalem

9782227489219

L’appel du patriarche de Jérusalem pour les chrétiens de Terre sainte

Le patriarche Fouad Twal  a fait de la défense des chrétiens de Terre sainte son combat. Car cette infime minorité (2% de la population) ne cesse en effet de se réduire, alors que sa valeur symbolique, mais aussi  significative pour la défense du pluralisme religieux en Terre sainte est inestimable.

Alors qu’il vit ses derniers mois comme Patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal livre un regard lucide, malgré tout empreint d’espérance, et en appelle à la responsabilité aussi bien des acteurs locaux, Israéliens et Palestiniens, qu’internationaux. Il évoque sans détour la question israélienne, la cohabitation difficile entre juifs, chrétiens et musulmans, l’instrumentalisation du religieux, les conflits au Moyen-Orient, l’implication des puissances étrangères, tout en évoquant des voies de dialogue où les chrétiens pourraient avoir un rôle à jouer.

 

Mgr Fouad Twal est né en Jordanie en 1940.  Ordonné prêtre en 1966, il a travaillé successivement au Honduras, à Rome, au Caire, à Berlin et à Lima. Le 30 mai 1992, il est nommé évêque de Tunis. En septembre 2005, le Pape Benoît XVI le nomme archevêque coadjuteur du Patriarche latin de Jérusalem. Il succède à Mgr Michel Sabbah le 21 juin 2008, étant ainsi le deuxième Arabe à devenir Patriarche latin de Jérusalem.

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 14,90 euros.

Ma vie avec Sainte Teresa – Parution le 24 août

9782227489349.inddÀ l’occasion de sa canonisation, Mère Teresa racontée par la première Française qui a vécu à ses côtés

Sœur Marie a passé plus de 30 années aux côtés de Mère Teresa à Calcutta. Dans ce livre témoignage, elle revient sur les lieux qui ont marqué le parcours de la sainte : le premier bidonville, la première école, le premier logement, la maison-mère ainsi que les foyers créés pour les mourants, les lépreux, les enfants abandonnés…

Sans aucun misérabilisme, ce récit raconte le lien unique qu’établissent les Missionnaires de la Charité avec les plus pauvres des pauvres, les plus méprisés, rejetés par la société indienne. Sœur Marie raconte une Mère Teresa comme seule une personne très proche peut le faire, avec des anecdotes étonnantes et touchantes qui révèlent l’autorité, l’humilité et l’extraordinaire spiritualité de la « sainte de Calcutta ».

 Canonisation de Mère Teresa le 4 septembre 2016.

 

 

Sœur Marie est la première Française à avoir rejoint Mère Teresa à Calcutta, en 1964. Elle a passé plus de 30 années avec elle, partageant la vie quotidienne des Missionnaires de la Charité, depuis les débuts, plutôt difficiles, jusqu’aux grands événements comme le Prix Nobel de la Paix et la mort de Mère Teresa. Elle a regagné la France depuis quelques années et vit à présent à Paris, dans le foyer des missionnaires de la Charité.

 

 

Format : 1,23 x 17.8 cm, 170 pages, 9,90 euros.

 

Guide de lecture de la joie de l’Amour du Pape François

Joie-exe

 

Un guide de lecture pour tous de « La joie de l’Amour »,l’exhortation du Pape François sur la famille

 

Ce petit guide de lecture résume avec clarté, dans un langage accessible à tous, les 325 paragraphes de l’exhortation.

Il donne également des éclairages pédagogiques utiles sur les temps forts du texte : l’amour conjugal, les relations homme/femme, la dimension érotique de l’amour, mariage et divorce, etc. Et il livre des pistes de discussions, à explorer, à méditer, seul ou en groupe, ainsi que des propositions de prière.

Un compagnon indispensable pour tous ceux qui voudront découvrir, approfondir, et transmettre l’enseignement du Pape.

Ce guide permet ainsi une lecture pas à pas de l’exhortation en six sessions.
 

 Format : 14 x 21,50 cm,  80 pages

Prix 6,90 euros.

 

L’héritage Tibhirine

 

Cardinal Philippe Barbarin, François Cheng, Jean-Pierre Flachaire, Thomas Georgeon, Jean-Marie Lassausse, Claude Rault, Frère Jean-Pierre Schumacher, Leila Tennci, Marc Trévidic, Jean-Paul Vesco

Les témoignages des plus grandes personnalités liées à Tibhirine, avec une préface exceptionnelle du pape François

Le 27 mars 1996, sept moines trappistes étaient enlevés en Algérie. Deux mois plus tard, leur mort a soulevé l’émotion de toute la communauté internationale.

Cette petite communauté de l’Atlas vivant en proximité avec ses voisins algériens est allée jusqu’au bout de l’amitié et de la fidélité à une vie monastique plantée en terre d’islam. Vingt ans après, les « héritiers » de Tibhirine, personnalités diverses, aux regards très différents, mais toutes marquées d’une manière ou d’une autre par cette communauté, témoignent de ce qu’a représenté la présence des moines de Tibhirine et de l’importance, pour aujourd’hui, de cette coexistence fraternelle et respectueuse qui était possible entre le christianisme et l’islam.

 

Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon,

François Cheng, écrivain de l’académie française

Jean-Pierre Flachaire, prieur du monastère Notre-Dame de l’Atlas à Midelt (Maroc),

Thomas Georgeon, moine cistercien, postulateur de la cause en béatification des 19 religieux (dont les 7 frères de Tibhirine) morts en Algérie,

Jean-Marie Lassausse, prêtre de la Mission de France, chargé de l’administration du monastère de Tibhirine,

Claude Rault, Evêque de Laghouat

Frère Jean-Pierre Schumacher, moine survivant de Tibhirine,

Leila Tennci, philosophe

Marc Trévidic, magistrat, ancien juge d’instruction au pôle antiterrorisme,

Jean-Paul Vesco, dominicain, évêque d’Oran,

Sous la direction de Christophe Henning.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 180 pages, 14,90 euros.

Les mots du Pape

9782227488809Nicolas Senèze

Le pape François décrypté à travers ses mots préférés !

 

Ce livre très original propose, à travers une dizaine de mots, de « traduire François » pour un public français, lui faire comprendre la mystique et la spiritualité du Pape, très marquées par sa culture sud-américaine.

L’auteur s’est en effet rendu compte lors de ses reportages en Amérique latine combien le discours du Pape et ses références étaient marqués par l’expérience pastorale de l’Église latino-américaine. « Nous n’avons pas besoin de le traduire : nous parlons la même langue pastorale », lui avait dit un évêque bolivien.

 

À travers le commentaire des différents mots-clés, l’auteur montre aussi la profonde cohérence du discours de François, au-delà des slogans auxquels il peut être parfois réduit. Il souligne une véritable pensée, solidement charpentée, même si elle est moins académique que celle de son prédécesseur Benoît XVI.

 

Les mots : Jésuite, Théologie de la libération, Périphéries, Mondanité, Migrants, Déchet, Argent-roi, Rencontre, Famille, Miséricorde.


Nicolas Senèze est journaliste au quotidien La Croix, depuis près de vingt ans. Spécialiste des questions religieuses et du Vatican, il a notamment publié chez Bayard, La crise intégriste en 2008.

 

 

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 336 pages, 16,90 euros.

Christian de Chergé – Une théologie de l’espérance, Tibhirine 1996-2016

9782227488762Christian Salenson

Nouvelle édition de la biographie de Christian de Chergé  à l’occasion de l’anniversaire de sa mort.

 

Cette biographie, la première aussi complète, de Christian de Chergé a fait date. Elle est ici entièrement revue et augmentée, avec de nouveaux éclairages théologiques et spirituels.

 

Familier des écrits de Christian de Chergé, l’auteur nous conduit dans des événements fondateurs de sa vocation aux richesses de ses intuitions. Il nous fait entrer dans l’originalité de sa vie et de sa pensée. Il nous montre comment l’expérience tragique d’un petit monastère perdu dans les contreforts de l’Atlas algérien apporte une contribution capitale aux débats théologiques contemporains.

                       
Christian Salenson, théologien, prêtre du diocèse de Nîmes, aumônier, catéchiste et formateur, est directeur émérite de l’Institut de science et de théologie des religions de Marseille. Il a publié entre autres Prier 15 jours avec Christian de Chergé (Nouvelle Cité, 2006)

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 335 pages, 19,90 euros.

 

Une vie dans le Talmud

9782227487840.inddDaniel Boyarin

Entretiens avec Clémence Boulouque

 

Une exceptionnelle rencontre sur la culture juive et ses interprétations

 

Qu’est-ce qu’être juif ? Le judaïsme ? Comment étudie-t-on encore le Talmud ? Ses relations avec la culture contemporaine ? Clémence Boulouque nous introduit avec ce livre d’entretiens auprès d’un des plus célèbres savants, spécialiste du Talmud et de l’histoire juive, Daniel Boyarin. Une enfance dans une communauté qui élève des poulets dans le New Jersey, des études en Israël, une passion pour le Talmud, des thèses célèbres et originales sur la formation en miroir du judaïsme et du christianisme, sur l’enseignement de Jésus, le sionisme…

 

« Si je devais citer un texte de la littérature occidentale qui ressemble au Talmud, je dirais l’œuvre de Rabelais ! »

Daniel Boyarin est un philosophe spécialiste de l’histoire des religions. De double nationalité, américaine et israélienne, il enseigne la culture du Talmud à Berkeley en Californie. Ses thèses sur la partition du judaïsme et du christianisme ont un écho très important. Plusieurs de ses livres ont été traduits en français, dont Le Christ juif (Le Cerf, 2013).

 

Clémence Boulouque a été journaliste (France Culture, Le Figaro) avant de devenir une romancière remarquée en publiant en 2003 son premier livre, Mort d’un silence (Gallimard), sur le suicide de son père, juge antiterroriste dans les années 1990. Elle enseigne aujourd’hui les études juives à l’université Columbia, à New York.

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 252 pages, 19,90 euros.

 

Religions et caricatures, Les défis de la représentation

9782227488656.inddFrançois Boespflug

 Des origines de l’art aux « affaires » des caricatures de Mahomet :un livre pour comprendre la crise des religions !

 

Depuis « l’affaire des caricatures de Mahomet », en 2006, et l’assassinat de l’équipe de Charlie Hebdo en 2015, la question des représentations de Dieu est devenue une question brûlante et empoisonnée.

François Bœspflug reprend de fond en comble le dossier des représentations et des caricatures de Dieu dans les trois religions monothéistes. Il étudie la pertinence de la question du blasphème par l’image, les rapports de chacune des religions avec la figure de la divinité, les liens entre représentations et violence.

 

L’auteur démonte les a priori, les ignorances ou les approximations sur l’interdit des images, les représentations du prophète dans l’islam, l’histoire des premières caricatures religieuses, la liberté d’expression…

 

Un livre indispensable pour comprendre la crise que traversent nos sociétés occidentales et les religions face aux pouvoirs et aux dangers des images.

               
François Bœspflug, professeur honoraire à l’université de Strasbourg, est théologien, historien des religions et spécialiste de l’histoire de l’iconographie religieuse. Il est auteur d’ouvrages remarqués sur les représentations de Dieu dans l’art, dont Dieu et ses images (Bayard 2008 et 2011).

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 252 pages, 18,90 euros.

 

Quand les soufis parlent aux chrétiens, A la rencontre d’un islam fraternel

QuandSoufisparlentChretiensAlberto Fabio Ambrosio

Une méditation personnelle et originale sur la rencontre avec l’islam

 

Théologien passionné par la rencontre interreligieuse, l’auteur propose de reconsidérer spirituellement notre rapport à l’islam en passant par le soufisme.  Il plaide pour envisager l’islam comme « notre prochain » : à la fois celui que l’on doit rencontrer, celui qui se porte à notre rencontre et à notre secours, et enfin celui qui arrive, celui qui vient…

 

Sa proximité avec le soufisme, sa vie passée en terre d’islam, donnent à l’auteur une admirable vision du dialogue entre la mystique chrétienne et soufi.

 

Ce livre nous engage à voir différemment l’islam, dans une parfaite égalité avec le christianisme. Ses difficultés, ses fragilités devraient nous interroger sur nos propres incertitudes.

 

Alberto Fabio Ambrosio est dominicain, expert de l’histoire du soufisme ottoman. Il a longtemps vécu à Istanbul et a enseigné à  Rome à l’Université pontificale grégorienne. Parmi ses publications récentes, Soufisme et christianisme (Le Cerf, 2013).

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 240 pages, 16,90 euros.

Miséricorde

9782227488694.inddPape François

Un livre exceptionnel des plus grands textes du pape : « Et si la miséricorde était ce dont nous avions tous le plus besoin aujourd’hui ? »

Le thème de la miséricorde, spécialement choisi par le pape pour une Année jubilaire en 2016, est en passe de devenir la clé de la mission et du pontificat de ce pape étonnant, populaire et proche des plus pauvres.

 

Voici dans ce livre l’essentiel des textes, discours, homélies, du pape sur ce sujet. Pour lui, et selon ses mots, il s’agit avant toute chose « d’être un pasteur et non un homme de loi ». Accompagner, servir, aimer plutôt que défendre une doctrine, un code moral.

 

Ces textes souvent inédits sont les seuls qui pourront permettre de comprendre l’enjeu profond que met le pape dans ce thème. La miséricorde devrait être le maître mot de sa réforme de l’Église.

 

Le Pape François, depuis le début de son pontificat, a bousculé l’Église, réformé la curie romaine, entrepris de remettre en avant les grandes valeurs évangéliques : pauvreté, charité, miséricorde.

 

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 204 pages, 13,90 euros.

L’échelle mystique du dialogue de Christian de Chergé

9782227488755Une édition de Christian Salenson

La première édition du « testament »  spirituel de Christian de Chergé sur le dialogue entre christianisme et islam.

L’échelle mystique du dialogue est à l’origine une conférence de Christian de Chergé en 1985 sur les étapes spirituelles du dialogue avec l’islam. Cette conférence est rapidement devenue un texte de référence, fondateur pour de nombreuses personnes, publiée en partie dans des revues.

Il devenait urgent de publier enfin une édition livre et annotée de cette conférence, intégrale, mise à jour, et présentée par Christian Salenson, le meilleur spécialiste de l’œuvre de Christian de Chergé.

Ce texte est un document passionnant, un témoignage bouleversant sur le dialogue nécessaire entre chrétiens et musulmans. Christian de Chergé déploie dans ces pages son testament spirituel et eschatologique quant à « un projet   commun de société ».

                        

Christian de Chergé entre à la trappe d’Aiguebelle en 1969. Il rejoint l’Algérie et le monastère de Tibhirine en 1974. Il devient prieur du monastère en 1984. Il est assassiné avec six de ses frères le 21 mai 1996.

 

Christian Salenson est prêtre du diocèse de Nîmes, directeur émérite de l’Institut de science et de théologie des religions à Marseille. Il s’est attaché, à travers plusieurs livres, à montrer la personnalité et le sens du martyre du père de Chergé et des moines de Tibhirine.

 

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 240 pages, 13,90 euros.

Journal d’un évêque prophétique, Lettres inter conciliaires 1964-1965

9782747063906Dom Helder Camara

Les lettres personnelles inédites du grand évêque brésilien prochainement béatifié

«L’Église n’a pas l’intention de dominer la marche de l’Histoire. Elle veut servir les hommes en aidant à leur libération » écrivait dom Helder Camara, célèbre évêque de Recife, pour lequel est engagée une procédure en vue de la béatification.

 Des années 1960 et jusqu’aux années 1980, dom Helder Camara a connu une popularité sans pareille. Célèbre mais aussi contesté et combattu pour sa vision critique des désordres établis et son option pour les pauvres, il écrivait la nuit des « circulaires », des lettres pleines de réflexions personnelles sur sa vie matérielle et spirituelle.

Voici une sélection de ces lettres, dites « inter conciliaires », écrites entre 1964 et 1965 alors que dom Helder fait ses premiers pas d’évêque de plein exercice et que son arrivée à Recife coïncide avec la prise du pouvoir par les généraux. Ces textes forment un ensemble passionnant, qui révèle l’extraordinaire personnalité de Dom Helder et, surtout, la modernité, l’actualité de sa vision évangélique.

 

 Dom Helder Camara (1909 – 1999), a été évêque, pendant plus de vingt ans, d’Olinda et Recife au Brésil. Il met en place une pastorale centrée sur le service des pauvres, avec le mouvement Action Justice et Paix et un séminaire dans lequel, il souhaite que les futurs prêtres soient aussi bien formés à l’action sociale qu’à la théologie. L’évêque qui va lui succéder, nommé par Jean-Paul II, fera table rase de toute son action, fermant ce séminaire et renvoyant les prêtres étrangers dans leur pays et enterrant les travaux de la Commission Justice et Paix.

Dom Helder restera toute sa vie très populaire, proposé quatre ans de suite pour le prix Nobel de la paix ; docteur honoris causa de plus de trente universités dans le monde.

 

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 600 pages, 29,90 euros.

 

Je crois en l’homme

JeCroisEnLhomme_9782227488649Cardinal Jean-Louis Tauran

« Les religions font partie de la solution, pas du problème »

Pour la première fois, l’une des grandes personnalités du Vatican nous livre sa réflexion personnelle sur le dialogue interreligieux et la paix dans le monde

En 2003, Jean-Louis Tauran est ordonné cardinal par Jean-Paul II. Depuis, il n’a cessé de parcourir le monde au service des différents papes.

Le pape François, le confirme en 2014 à ce poste et le nomme camerlingue de la Sainte Église romaine, la deuxième plus haute fonction du Vatican, chargé d’assurer la vacance du pouvoir avant l’élection d’un nouveau pape.

Le cardinal Tauran livre ses analyses sur l’impérieuse nécessité du dialogue interreligieux, sa vision de l’islam aujourd’hui, mais aussi son combat pour les chrétiens d’Orient. Enfin, dans la dernière partie, il nous fait partager ses méditations spirituelles sur le christianisme, l’avenir de   la  foi, ou sur la paix dans le monde.

 

Le cardinal Jean-Louis Tauran, originaire de Bordeaux, est président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. Considéré comme « ministre des affaires étrangères » du Vatican, il a servi trois papes.

Édition établie avec Christophe Roucou, prêtre de la Mission de France, enseignant à l’Institut catholique de la Méditerranée (Marseille). Il a dirigé pendant 9 ans le Service des relations avec l’islam. Il a publié Le prêtre et l’imam, avec Tareq Oubrou (Bayard, 2013).

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 300 pages, 18,90 euros.