La tentation de l’invisible

Une méditation philosophique et spirituelle sur l’au-delà du visible.

9782227492738

 

« L’interrogation de toute existence porte sans doute sur l’au-delà du visible… »

L’au-delà, l’invisible, le mystère… Dans un petit livre inspiré, l’auteur entreprend d’interroger nos conceptions de l’invisible, depuis Platon, la Bible, jusqu’aux grands auteurs spirituels et mystiques, et dans la littérature. Il pénètre ainsi, comme il le dit, dans « notre labyrinthe imaginaire ».

Il raconte de façon accessible et personnelle une « petite histoire de l’invisible » dans la pensée et la foi chrétiennes. Il marque les grands jalons de cette quête dans le monothéisme pour finir par proposer une spiritualité de la création artistique.

 

 

Jean-François Moueix est propriétaire de Petrus, le « pape » des vins de Bordeaux. Il est aussi collectionneur d’art et spécialiste de littérature. La tentation de l’invisible est son premier livre.

Format : 14,5 x 19 cm, 410 pages, 21,90 euros.

En librairie le 21 février 2018.

Pardonner

Une réflexion autour du pardon, proposée comme un chemin de liberté et de vie.

9782227492721

 

Pourquoi pardonner ? Comment s’y prendre quand cela semble impossible? Faut-il renoncer à poursuivre en justice ou sanctionner une personne qui nous a offensés ?

Le pardon n’est pas simple à saisir. Pour le chrétien, il réside pourtant au cœur du message évangélique. À partir de son expérience d’écoute et d’accompagnement spirituel mais aussi d’enseignement, l’auteur revisite le vocabulaire du pardon dans la Bible pour s’étendre ensuite sur la dimension humaine du pardon.

L’auteur approfondit sa méditation par des textes de papes, de philosophes ou de psychologues.

 

 

 

Le frère Jérôme Ternynck est prêtre, membre de la congrégation des frères de Saint-Jean. Animateur de retraites spirituelles et formateur, il est l’auteur d’une méditation sur Emmaüs, Le Très-Vif (Salvator, 2000). Il a enseigné à l’Institut de théologie des Jésuites et au CELAF-Institut d’Abidjan.

Format : 14,5 x 19 cm, 180 pages, 16,90 euros.

En librairie le 21 février 2018.

Cet incroyable besoin de croire

Que devient une société qui, impatiente de s’affranchir de la religion, s’expose au vide et à ses réactions violentes ou irrationnelles ?

9782227493797

 

 

Au cours d’un long dialogue et de textes rassemblés pour la première fois, Julia Kristeva bouleverse nos idées reçues sur le religieux, le spirituel et le christianisme. Elle s’attaque à une question d’actualité : comment penser la place du religieux dans l’individu et nos sociétés post-modernes ? Elle parle librement de son histoire personnelle et des évènements récents (11 septembre, terrorisme, guerre des religions…). On comprend avec elle combien il est surprenant « que nos sociétés sécularisées aient négligé à ce point cet incroyable besoin de croire ».

La nouvelle édition d’un livre qui avait fait date il y a plus de dix ans déjà, revue et augmentée de plusieurs textes importants.

 

 

Julia Kristeva, née en Bulgarie, travaille et vit en France depuis 1966. Linguiste, psychanalyste et écrivain, elle est l’auteur d’une œuvre considérable traduite et étudiée dans le monde entier. Européenne convaincue, plaidant pour une refonte de l’humanisme, elle a reçu de nombreux prix prestigieux : le prix Holberg (2004), le prix Hannah Arendt (2006) et le prix Saint-Simon (2017).


Format : 14,5 x 19 cm, 220 pages, 19,90 euros.

En librairie le 14 février 2018.

La tentation d’Eugénie

Un voyage passionnant et informé au cœur des technosciences et des transformations de l’humain.

9782227492653

 

 

Dans ce nouvel essai original, Pierre Giorgini s’attaque à notre développement scientifique et technologique. Jusqu’où ira-t-on ? Et comment ? À quel prix pour notre humanité ? Il brosse un véritable récit de notre futur en transition.

Pour lui, un tiers chemin est possible, ouvrant la voie à une nouvelle ère, combinant prouesse technique, art, spiritualité, imaginaire et devenir de l’humanité, en harmonie coopérative avec le bien commun, naturel et socioculturel.

 

 

 

 

Pierre Giorgini est issu du monde de l’entreprise et de l’innovation. Longtemps directeur délégué de France Télécom Recherche et développement, il est aujourd’hui président-recteur de l’Université catholique de Lille. Avec ses trois précédents livres, La transition fulgurante (Éd. Bayard, 2014), La fulgurante récréation (Éd. Bayard, 2016) et Au crépuscule des lieux (Éd. Bayard, 2016), il a brossé une fresque passionnante et magistrale sur la transition de notre monde.


Format : 14,5 x 19 cm, 380 pages, 21,90 euros.

En librairie le 21 janvier 2018

Qu’ont-ils fait du bouddhisme ?

Une enquête sur le bouddhisme moderne vécu en Occident, loin des exigences religieuses des bouddhistes asiatiques.

COUV_9782227492257

 

Le bouddhisme tel que nous le concevons aujourd’hui est un produit de la sécularisation européenne. Depuis la seconde partie du XIXe siècle, des intellectuels anticléricaux ont cherché à remplacer l’héritage biblique de l’Europe par les anciennes doctrines de l’Inde, jugées plus rationnelles. L’enseignement du Bouddha semblait particulièrement indiqué. Sans Dieu, sans Sauveur, sans révélation écrite, il paraissait à même de réformer l’Occident en l’asseyant sur de nouvelles bases.

L’anthropologue Marion Dapsance démontre comment le bouddhisme est devenu une nouvelle philosophie progressiste dont le but est moins l’épanouissement des individus qu’une véritable réforme de notre monde.

 

 

Marion Dapsance est docteur en anthropologie de l’École Pratique des Hautes Etudes  (EPHE, Paris) et a enseigné l’histoire du bouddhisme en Occident à l’Université Columbia (New York). Elle est également l’auteur des Dévots du bouddhisme (Éd. Max Milo, 2016).

Format : 12 x 17,6 cm, 175 pages, 16,50 euros.

N’oublions pas Tibhirine

Un témoignage et un document exceptionnels à l’heure de la béatification des moines de Tibhirine.

 

COUV_9782227492707Que Tibhirine ne devienne pas le symbole de la clôture, de l’enfermement, mais ouvre l’avenir à l’amitié, née de la vie et du martyre des moines !

Alors que l’Église catholique se prépare à reconnaître le « martyre » des sept moines de Tibhirine, voici un document exceptionnel sur l’héritage de ce haut-lieu spirituel en Algérie.

Quinze années durant, en dépit de nombreuses difficultés et tragédies, Jean-Marie Lassausse, prêtre et paysan, va veiller sur le monastère de l’Atlas. Malgré « le brouillard qui s’est épaissi progressivement sur le monastère depuis dix ans », le climat politique de l’Algérie et le contexte international, il raconte comment la vie à Tibhirine apporte un témoignage bouleversant, indispensable à notre monde.

Préfaces de Mgr Henri Teissier, archevêque émérite d’Alger et de dom Thomas Georgeon, postulateur du dossier de béatification des sept moines.

 

Jean-Marie Lassausse, prêtre et agronome, a vécu et travaillé en Tanzanie, Égypte, Maroc et Algérie où, depuis 2000, il cultive la terre avec les voisins musulmans. C’est auprès d’eux qu’il a découvert l’héritage spirituel des frères de Tibhirine. Il a passé quinze ans à s’occuper de l’exploitation agricole du monastère et à accueillir les visiteurs et pèlerins. Il est l’auteur, avec Christophe Henning, d’un premier témoignage Le Jardinier de Tibhirine, publié aux éditions Bayard, Prix de littérature religieuse 2011.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 175 pages, 16,90 euros.

Quand vous priez, dites Notre Père

« Cette prière me rassure, je ne me sens plus déraciné et je ne suis plus un orphelin »

Pape François

 

COUV_9782227493810_PLAT1

 

Dans ce précieux petit livre, le Pape François illumine chaque verset du Notre Père dans une conversation inédite, exceptionnelle, avec le Père Marco Pozza, théologien et aumônier de prison. La prière que Jésus a donnée à ses disciples entre alors en résonance avec la vie de Jorge Mario Bergoglio, avec sa mission apostolique, et les inquiétudes et les espoirs des femmes et des hommes d’aujourd’hui.

Depuis le début de son pontificat, le Pape François, a bousculé l’Eglise, réformé la Curie romaine et entrepris de remettre en avant les grandes valeurs évangéliques : pauvreté, charité, miséricorde.

 

Format : 12,5 x 17,5 cm, 150 pages, 14,90 euros.

Les bons mots du Pape

 Avec une tête d’enterrement, vous ne pouvez pas annoncer Jésus ! Les formules les plus décapantes et les plus drôles du pape. Une pastorale par l’humour et la provocation.

Les_bons_mots_du_papeDepuis le début de son pontificat, le pape François n’hésite pas à choisir des mots et des formules trempés dans du produit décapant. En orateur efficace, il surprend avec des expressions teintées d’humour, d’autodérision, décomplexées… qui font le délice des médias et secouent les fidèles : « Je veux de la pagaille dans les diocèses !  Sortez ! » Ou à propos de la rivalité Brésil-Argentine : « Nous avons bien négocié : le Pape est Argentin et Dieu est Brésilien ».

Au cours de la bénédiction des drapeaux à Rio de Janeiro, au maire qui déplorait le mauvais temps, il conseilla : « Vous devriez apporter une ou deux douzaines d’œufs aux Clarisses »;  à un karatéka : « Vous, je dois vous saluer avec respect ». Devant les jeunes, il plaisante sur le fait d’être enfermé : «  Je regrette que vous soyez mis en cage.  Moi, de temps en temps, j’en fais l’expérience : c’est désagréable d’être mis en cage ! »

Ce petit livre permet à chacun de retrouver les meilleures expressions du pape, les pépites d’une parole libre, profondément humaine et spirituelle.

 

Depuis son élection à la tête de l’Église, le 13 mars 2013, le pape François surprend opinions publiques et hommes politiques par le ton joyeux et la force de ses engagements. La joie de Noël transparaît dans ses homélies, messages et prières du temps de Noël, prononcés entre 2013 à 2017. Au monde inquiet, il partage son enthousiasme et son espérance.

 

Format : 12 x 17,6 cm, 120 pages, 12,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Le geste de transmettre

Pourquoi la transmission est-elle devenue le sujet intime et collectif le plus important de nos jours ?

TransmettreEt si réussir sa vie, c’était aussi savoir transmettre ? S’interroger sur le rôle et la place de la transmission dans nos existences ? Nathalie Sarthou-Lajus s’interroge sur la transmission comme philosophe, mais aussi comme mère, femme, et citoyenne.

Son livre est à la fois un essai brillant et profond sur l’héritage, nécessaire mais parfois terriblement encombrant, ou absent, et un témoignage intime sur le lien entre les générations, l’oubli et la mémoire des familles, des communautés.

Ce livre poursuit son travail de réflexion sur la manière dont chacun d’entre nous vivons nos vies et comment nous pouvons tenter de mieux vivre.

 

Nathalie Sarthou-Lajus est rédactrice en chef adjointe de la revue Etudes depuis 2007. Philosophe, elle a publié Sauver nos vies chez Albin Michel en 2013 ainsi qu’un Éloge de la dette (PUF, 2012), et avec le romancier Alexis Jenni, Une vie simple (Albin Michel), biographie du moine italien Enzo Bianchi.

 

Format : 12 x 17,6 cm, 150 pages, 14,90 euros.

En librairie, le 20 septembre 2017

Le chemin de la vie

Nouvelle édition du « testament » de Léon Tolstoï : Le trésor de la pensée humaine rassemblé et écrit par le grand écrivain russe

Le_chemin_de_la_vieA la fin de sa vie, Tolstoï entend résumer et présenter les pensées exprimées par les sages universellement reconnus et par les fondateurs des religions les plus répandues de tous les temps et de tous les pays.
Toutes ces pensées, pour lui, délivrent le sens et le but suprême de la vie. Elles tracent ainsi le «chemin de la vie», titre original de ce livre qui deviendra, dans sa traduction française en 1912, « Pensées de l’Humanité ».
Mais il s’agit surtout de son œuvre testamentaire, celle qu’il entoura de plus de soin durant ses dernières années et dont il corrigeait les épreuves jusqu’à sur sa couche de mourant.

Témoignage bouleversant et impressionnant des interrogations de l’auteur russe sur l’éducation, le couple, la paix, l’amour, la vie après la mort… au travers des plus grandes pensées et des plus grandes sagesses de l’humanité.

 

Léon Tolstoï (1828-1910), écrivain majeur de la littérature russe, est l’auteur d’une œuvre gigantesque qui compte plus de quatre-vingts volumes dont Anna Karénine ou Guerre et Paix, et mêlant récit et considérations morales et philosophiques. Inspiré toute sa vie par l’Evangile, il a prôné à la fin la non-violence et l’ascétisme.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Aphorismes

Khalil Gibran livre ici ses réflexions les plus intimes sur l’amour, le désir, l’amitié, la mort, la liberté, la fuite et la permanence des êtres et des choses.

AphorismesLa philosophie du chrétien Khalil Gibran (« Gibran » signifiant « Consolateur » en arabe) est simple, intemporelle et universelle : ce que l’homme a de plus divin en lui, c’est « l’émerveillement qu’il a devant la vie ».

Outre ses livres et ses poèmes, écrits tout d’abord en arabe puis directement en anglais, il a toute sa vie consigné ses pensées, ses remarques sur la vie et la sagesse humaine. Ce sont ces aphorismes dont nous donnons ici une nouvelle édition dans une traduction renouvelée et accessible.

Ces pensées s’adressent à tous. Elles offrent une authentique sagesse pour traverser l’existence et goûter la joie, la sérénité humaine.

 

Khalil Gibran est un écrivain libanais (1883 – 1931). Il a séjourné en Europe et passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis. Mondialement connu pour avoir publié en 1923 ce qui deviendra un best-seller mondial, son recueil Le Prophète, particulièrement populaire dans les années 60 – 70. Ce serait aujourd’hui le livre le plus lu après la Bible. Rien qu’en France, pas moins de cinq traductions sont disponibles, et des dizaines de millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Voix sacrée

Le témoignage de la plus grande figure du chant sacré. La voix, souffle de l’âme, chemin vers l’au-delà

Voix_SacreeSi sœur Marie Keyrouz est devenue aujourd’hui la plus grande figure du chant sacré d’Orient et d’Occident et une messagère de paix entre les peuples, c’est peut-être parce que selon elle, « le Mal qui envahit le monde, ne sera vaincu qu’avec le Beau et le Sacré. » Voilà pourquoi elle chante.

En 1984, sous les bombes de la guerre au Liban, elle fonde son Ensemble de la paix, musiciens et choristes de différentes religions, nationalités et cultures, qui l’accompagnent désormais dans ses concerts. Elle exprime dans ce livre,  comme elle ne l’a encore jamais fait, sa foi qui sous-tend toute sa démarche artistique.

Elle considère la voix comme l’instrument de Dieu et le chant comme l’unique occasion d’exprimer une vérité qui, autrement, serait inaudible. Un témoignage bouleversant et impressionnant par la force de la spiritualité exprimée.

 

Sœur Marie Keyrouz est la plus célèbre interprète de musiques sacrées, menant une carrière internationale, accompagnée des plus grands orchestres. Elle chante les musiques traditionnelles de l’Orient : maronite, byzantine, melkite, araméenne, mais aussi de l’Occident (ambrosienne, milanaise et grégorienne) ainsi que le répertoire sacré classique (Bach, Haendel, Mozart, Franck, Bruckner…). Docteur en anthropologie religieuse et en musicologie, militante pour la paix avec les deux associations qu’elle a créées, elle fait se rencontrer avec une superbe dextérité l’art et la science, la créativité et la spiritualité.

 

Format : 12 x 19 cm, 250 pages, 16,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

Confession d’un jeune moine

« À la première aube du XXIe siècle, qui était aussi l’aube de ma vie adulte, je suis devenu moine. » Un témoignage spirituel au cœur de la vie d’un jeune moine

Confession_dun_jeune_moineCet essai sur l’expérience monastique dans la société contemporaine s’adresse aux personnes en quête de réflexion sur les valeurs et le sens de la vie.

L’auteur propose une visite qui part des aspects les plus extérieurs (lieux du monastère comme le réfectoire, la salle capitulaire, la chapelle) avant de poursuivre vers les lieux les plus intimes de la vie du moine et sa relation à Dieu.

Le lecteur se trouve invité à un questionnement plus personnel sur sa propre expérience humaine et spirituelle.

 

Le frère Oliveto Gérardin est moine olivétain à Maylis (Landes), monastère issu de la tradition monastique du Mont-Olivet. Né à Limoges en 1978, il poursuit des études de philosophie avant d’entrer à 22 ans à l’abbaye de Maylis. Il étudie la théologie à l’Université Saint-Anselme de Rome. Il est élu en 2014 responsable d’un groupe de formation de maîtres  de formation bénédictins et cisterciens.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 250 pages, 16,90 euros.

En librairie, le 13 septembre 2017

Un cri se fait entendre

Le livre testament  de Jean Vanier : Un plaidoyer pour la paix et les étapes d’un chemin de libération intérieure.

Un_cri_se_fait_entendre« Ce livre est né d’une urgence. Devant le triste spectacle des divisions, des peurs, des guerres et des inégalités de notre monde, devant la dépression et les désespérances de tant de jeunes, j’ose partager avec vous un chemin d’espérance. Au cours de ma vie, ce sont les personnes avec une déficience intellectuelle qui m’ont peu à peu transformé, en me libérant de mes peurs, en me révélant ma propre humanité. Il me semble plus que jamais important de témoigner d’une fraternité possible entre les êtres de cultures, de religions et d’histoires différentes. Rien n’est perdu. Un chemin vers l’unité, la fraternité et la paix est possible. L’avenir dépend de chacun de nous. » Jean Vanier

 

Une des plus grandes voix spirituelles d’aujourd’hui nous livre sa vérité sur sa vie et son engagement pour la paix et les plus faibles. Les étapes bouleversantes d’un chemin de libération intérieure.

 

Jean Vanier est le fondateur de l’Arche présente dans 35 pays, et le co-fondateur de Foi et Lumière avec Marie-Hélène Mathieu. Ces deux associations ont contribué à changer le regard de la société sur les personnes avec une déficience Intellectuelle. Ses nombreux sont publiés dans le monde entier. En 2015, il reçoit le prestigieux prix de la Fondation Templetum (considéré comme le Nobel du religieux et de la spiritualité), après Mère Teresa  et le Dalaï-Lama.

 

François-Xavier Maigre est écrivain et journaliste, rédacteur en chef de Panorama. Ses poèmes sont publiés aux éditions Bruno Doucey. Il a accompagné Jean Vanier dans l’écriture de ce livre

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 14,90 euros.

En librairie, le 1er septembre 2017

Enregistrer

Éclats d’Évangile

À la découverte de l’Évangile par une grande voix spirituelle contemporaine

Eclats_devangile

Marion Muller-Colard a accepté pour l’hebdomadaire protestant Réforme d’écrire chaque semaine pendant 3 ans le commentaire de l’Evangile. Ce livre rassemble l’intégralité de ses lectures et donne ainsi un merveilleux ensemble, humain, proche des vies quotidiennes de chacun d’entre nous, de nos interrogations, pour (re)découvrir l’évangile.

D’une certaine façon, ce livre  c’est l’Evangile de Marion Muller-Colard. On y découvre sa façon de méditer, de « ruminer » l’Ecriture, de l’approcher, et surtout de provoquer notre intérêt pour le texte et la parole bibliques.

Nous reproduisons à chaque fois l’intégralité du texte évangélique commenté, accompagné de la lecture de l’auteure et de sa prière, en fin de lecture.

Un très beau livre de sagesse et de méditation qui renouvelle notre regard sur l’évangile.

 

Marion Muller-Colard, théologienne protestante et écrivain, a consacré ses années de recherche à une étude du livre de Job, en écho avec sa pratique bénévole de médiatrice pénale dans les prisons. Auteure pour la jeunesse te le théâtre, elle publie des méditations dans l’hebdomadaire protestant Réforme, et le mensuel de spiritualité Panorama (Bayard).  Son essai L’Autre Dieu. La Plainte, la Menace et la Grâce (Labor et Fides) a obtenu en 2015 les prix Ecritures et Spiritualités et Spiritualités d’aujourd’hui. Elle vit dans les Vosges alsaciennes avec son mari et ses deux enfants. Son dernier livre L’intranquillité (Bayard) a rencontré un vif succès.

Format : 14,5 x 19 cm, 420 pages, 19,90 euros.

En librairie, le 23 aout 2017

Y-a-t-il un catho dans la salle ?

Pour tout savoir sur la foi catholique, les théologiens répondent…

Cet ouvrage regroupe plus de cent questions touchant aux différentes thématiques de la foi catholique.

Le credo, les anges, l’esprit saint, les sacrements, les textes… Ces questions, toutes simples et fondamentales sont regroupées en trois grandes parties : la Bible, Dieu, la vie spirituelle.

  • De quelle faute Adam et Eve se sont-ils rendus coupables ?
  • Pourquoi la Bible est-elle si violente ?
  • Qu’est-ce qu’être catholique ?
  • Peut-on aller en enfer ?
  • Qu’est-ce que le monde invisible ?
  • Que veut dire « mariage indissoluble » ?
  • Jésus nous dit : « Ne jugez pas. » Mais est-ce toujours possible ?

 

À ces questions, d’une infinie diversité, les plus grands théologiens, des prêtres, des exégètes, répondent, clairement. La forme : Une question, une réponse de maximum deux pages.

Ce livre est une mine pour s’informer, réfléchir, découvrir !

Les théologiens, prêtres, écrivains qui ont participé à cet ouvrage : Anne Soupa, Anne Lécu, Christine Pedotti, Bernard Sesbouë, Henri-Jérôme Gagey, Roland Gosselin, Michel Kubler, Gérard Billon, Franck Javary, Luc Forestier, Antoine Nouis, Emmanuel Pisani, Christian Petitfils, Michel Legrain, Sylvain Gasser, Jacques Nieuviarts, Philippe Marsset, Frédéric Louzeau…

Format : 14,5 x 19 cm, 250 pages, 14,90 euros.

En librairie, le 12 avril 2017

Petite spiritualité des fleurs (À venir)

Les fleurs nous élèvent et nous donnent une idée du divin

Dans ce petit livre très illustré, Michaël Lonsdale évoque une passion dont il a peu parlé jusqu’alors, les fleurs. Il raconte avec simplicité et poésie, les fleurs qui le marquent et dont il aime la compagnie, celles de son enfance, celles qui évoquent pour lui des femmes qu’il a admirées ou aimées, sa mère, ses tantes, Marguerite Duras, Thérèse de Lisieux, les fleurs de la Bible et les fleurs imaginaires qu’il peint, chez lui.

Elles sont source d’émerveillement et de méditation sur la beauté du monde. Des messagères qui le relient au mystère de la Création et au divin. Il avoue aimer la beauté, en tant qu’attribut de Dieu. Les fleurs s’offrent, en gestes d’amour. Et « l’amour, c’est Dieu Lui-même ».

Un texte original et singulier, plein d’émotion.

 

Une trentaine de gravures de fleurs et des peintures de Michaël Lonsdale.

 Michaël Lonsdale est comédien. Il a joué avec les plus grands metteurs en scène et cinéastes. Il a remporté un César pour son interprétation de frère Luc dans le film de Xavier Beauvois Des hommes et des dieux. Il est l’une des voix chrétiennes appréciées du grand public.

 

Format : 12 x 19 cm, 180 pages, 14,90 euros.

Protestants et Catholiques

Quels désaccords, quelles différences entre catholiques et protestants ?

Pour fêter le cinq centième annivrsaire de la Réforme, événement fondateur du protestantisme, deux personnalités du monde chrétien engagées dans le dialogue œcuménique « s’affrontent » et mettent en lumière les fondements historiques et théologiques de leur propre Église.

 

Avec courtoisie mais sans concession et avec beaucoup de pédagogie, ils discutent de thèmes variés et fondamentaux qui renvoient aussi bien à la foi qu’au dogme et à l’actualité. Un débat passionnant, plein de fougue et d’intelligence.

 

Jean-François Clavairoly est pasteur, président de la Fédération protestante de France depuis 2013. Il a publié en Paroles d’alliance, Dialogue entre un pasteur et un rabbin sur la société française avec Haïm Korsia, grand rabbin de France (François Bourin, 2011).

 

Michel Kubler, est prêtre, théologien, ancien rédacteur en chef de La Croix. Il dirige à Bucarest, le Centre œcuménique Saint Pierre – Saint André. Il a publié chez Bayard en 2014, Petit parcours de foi.

 

Loup Besmond de Senneville est journaliste au service religion du quotidien La Croix. Il a publié chez Bayard en 2014 Chercher Dieu et veiller sur l’homme. Repères pour une éthique chrétienne, avec Xavier Lacroix.

En librairie, le 1er mars 2017.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 270 pages, 16,90 euros.

Évangiles et actes

Un guide de lecture complet des 4 Évangiles et des Actes des Apôtres, avec les textes dans la nouvelle traduction liturgique.

Les quatre évangiles et les Actes des apôtres font partie du Nouveau Testament. Ils sont relatifs à la vie de Jésus et à son enseignement.

Le père Christophe Raimbault propose un guide de lecture suivi de chacun de ces écrits, avec le souci de rendre accessible au plus grand nombre la richesse des textes bibliques.

Chaque passage étudié reprend le texte original. Le commentaire se fonde sur une explication des termes et des expressions les plus importants, suivi d’une description précise du contexte historique et religieux.

Un ensemble de questions simples sont proposées pour faciliter un partage en groupes.

À la portée de tous et réunis en un seul volume, un guide pratique pour lire, comprendre et partager les Evangiles et les Actes.

Le père Christophe Raimbault est vicaire général du diocèse de Tours. Docteur en théologie, diplômé de l’École biblique et archéologique de Jérusalem, il enseigne la Bible à l’Institut catholique de Paris. Son commentaire de l’évangile de Jean, publié par la revue Prions en Église, s’est vendu à plus de 50 000 exemplaires.

Format : 14,5 x 19 cm, 700 pages, 16,90 euros.

Je vous écris de la Terre Sainte

Les chrétiens ont un rôle à jouer pour la paix en Terre Sainte.

David Neuhaus connaît intimement la Terre Sainte. Arrivé à Jérusalem à 15 ans,  il a pris la nationalité israélienne. Converti au christianisme, devenu jésuite, il a tissé des liens avec toutes les communautés, tous les responsables religieux et les habitants de toutes classes sociales. Dans cet ouvrage, il propose des écrits organisés autour de trois grands thèmes : la Terre sainte aujourd’hui, les relations juifs et chrétiens et La Bible et la Terre sainte.

Il défend l’idée qu’en Terre sainte, si les chrétiens sont peu nombreux, impuissants et pauvres, ils n’en sont que plus libres de vivre l’Évangile. Quant aux chrétiens d’Occident, il les enjoint à utiliser un langage qui décrirait la réalité selon une nouvelle perspective : la Terre sainte est le lieu où Dieu a placé les juifs, les chrétiens et les musulmans, non pour combattre, mais pour se reconnaître comme frères et sœurs.

Un texte très fort, très beau, très clair aussi, qui s’appuie sur de solides arguments théologiques et un langage plein de douceur.

David Neuhaus, 55 ans, est Jésuite et de nationalité israélienne, vicaire du Patriarcat de Jérusalem pour la communauté hébraïque francophone et pour les migrants. Originaire d’Afrique du Sud où sa famille avait fui l’Allemagne nazie, il est devenu l’une des personnalités les plus importantes de la communauté chrétienne de Terre sainte.

Il a publié, avec Alain Marchadour, le livre La terre, la Bible et l’histoire (Bayard, 2006).

 

Format : 14,5 x 19 cm, 500 pages, 22,90 euros.

Jésus avant les évangiles

Une formidable enquête historique et psychologique sur les façons dont on a pu faire mémoire de Jésus avant la rédaction des évangiles.

Mais comment a-t-on transmis le souvenir de Jésus ? Qui étaient les premiers témoins oculaires ? Quelles chaînes de transmission ont permis aux rédacteurs des évangiles d’écrire leurs textes, près d’un siècle après la mort de Jésus ? Le travail de Bart Ehrman met l’accent sur la critique textuelle du Nouveau Testament, le Jésus historique et l’évolution du christianisme primitif. Avec ce dernier livre, best-seller aux États-Unis en 2016, l’auteur propose audacieusement de s’interroger le rôle et le fonctionnement de la mémoire, à la fois individuelle et collective, pour comprendre la construction, voire l’invention, de la figure de Jésus comme sauveur. Il s’appuie pour cela sur les meilleures études scientifiques contemporaines sur la mémoire et sur une profonde connaissance des textes antiques, chrétiens et apocryphes.

Ce livre est écrit comme une enquête policière : quelles traces avons-nous du personnage Jésus ? Quelles preuves historiques ? Comment évaluer les témoignages dont nous disposons ?

Un livre captivant.

Bart D. Ehrman est un spécialiste américain du Nouveau Testament, auteur de nombreux best-sellers aux États-Unis. Professeur émérite d’études religieuses à l’université de Caroline du Nord, il a publié plus de vingt-cinq livres, dont trois manuels de collège et obtenu une reconnaissance du grand public avec quatre best-sellers du New York Times. En France est paru Les christianismes disparus, La Bataille pour les Ecritures, apocryphes, faux et censures (Bayard, 2007).

 

En librairie, le 22 février 2017

Format : 14,5 x 19 cm, 350 pages, 21,90 euros.

Le mystère du mal

À partir du renoncement de Benoît XVI à la papauté, un remarquable essai sur le sens du courage face à l’Histoire.

En accomplissant son « grand refus », Benoît XVI n’a pas fait preuve de lâcheté, mais d’un courage qui prend un sens et une valeur exemplaires. Sa décision attire l’attention sur la distinction entre deux principes essentiels de notre tradition éthico-politique, dont nos sociétés semblent avoir perdu toute conscience : la légitimité et la légalité.

Si la crise que traverse actuellement notre société est si grave et si profonde, c’est parce qu’elle ne met pas seulement en question la légalité des institutions, mais aussi leur légitimité, ni seulement, comme on le répète trop souvent, les règles et les modalités de l’exercice du pouvoir, mais le principe même qui le fonde et le légitime.

Le « mystère du mal » dont parle l’apôtre Paul n’est pas un sombre drame théologique qui retarde la fin des temps,  paralysant et rendant toute action énigmatique et ambiguë, mais un drame historique où chacun est appelé à jouer son rôle sans réserve et sans ambiguïté.

Giorgio Agamben est né en 1942 à Rome, auteur d’une œuvre théorique reconnue et traduite dans le monde entier, c’est un des plus grands philosophes contemporains, spécialiste de Walter Benjamin, Jacob Taubes mais aussi Foucault, Heidegger… Il a longtemps enseigné en Italie et en France. Son œuvre porte sur l’histoire du droit et de l’art, les questions théologiques et politiques, et plus particulièrement sur le sens messianique de l’histoire.

 

En librairie, le 15 février 2017

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 14,90 euros.

Méditations quotidiennes

Le troisième volume des homédies du pape François à la chapelle Sainte-Marthe.

Depuis son élection, chaque matin un peu après 7 heures, le pape François célèbre une messe dans la petite chapelle de la maison Sainte-Marthe, où il a choisi de vivre au Vatican. C’est l’occasion d’homélies devenues extrêmement populaires et dans lesquelles il fait passer régulièrement ses messages. Beaucoup font référence à l’actualité, sociale ou religieuse.

Ce livre nous offre les textes des homélies entre la fin 2015 et le mois de septembre 2016. Le pape évoque dans ces pages, non seulement les grands thèmes de sa foi, mais également les défis auxquels se trouve confrontée l’Église catholique. Le lecteur suit sa pensée, ses espoirs et ses craintes. Et accompagne sa prière.

Le pape François, depuis le début de son pontificat, a bousculé l’Église, réformé la Curie romaine et entrepris de remettre en avant les grandes valeurs évangéliques : pauvreté, charité, miséricorde.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 230 pages, 14,90 euros.

Mort, où est ta victoire ?

Comment comprendre aujourd’hui la notion de salut ? Un essai brillant rédigé comme une enquête philosophique et spirituelle.

« Mort, où est ta victoire ? » s’exclamait saint Paul dans sa lettre aux Corinthiens. La victoire est autre… Il s’agit d’être sauvé. Mais comment comprendre aujourd’hui cette injonction ? Le salut, une notion périmée ? De quoi aurions-nous à être sauvés, d’ailleurs ?

Denis Moreau nous entraîne dans une enquête passionnante autant théologique que philosophique. Ce livre est une relecture contemporaine de la notion de salut s’appuyant sur des textes philosophiques et religieux. On y croise Moïse, saint Paul et Jésus-Christ, Descartes, Pascal, Spinoza, Nietzsche, Sartre, Wittgenstein mais aussi Kurt Cobain, une publicité pour un gel douche et une description pratique de certains péchés capitaux.

Le thème du salut est beaucoup plus présent dans notre modernité qu’on ne le pense. Ses usages dans la pensée contemporaine sont parfois bien surprenants, et ce parcours plein de rebondissements. Cet essai propose ainsi une véritable philosophie du salut pour aujourd’hui.

Denis Moreau est philosophe, ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé de philosophie. Il enseigne à l’université de Nantes. Spécialiste de Descartes, il a dirigé un Dictionnaire des monothéismes (Le Seuil) et publié plusieurs ouvrages dont Les voies du Salut (Bayard, 2010), première version de l’essai Mort, où est ta victoire ?

 

Format : 14,5 x 19 cm, 350 pages, 19,90 euros.

Nouveau Testament et psaumes

Le Nouveau Testament et les 150 Psaumes dans la nouvelle traduction liturgique en un seul volume de poche.

Le Nouveau Testament et les Psaumes constituent les textes les plus souvent lus et médités par les chrétiens. Ils sont réunis en un seul volume, dans la nouvelle traduction liturgique.

Pour les chrétiens, la Bible se compose de l’Ancien Testament (écrits antérieurs à Jésus) et du Nouveau Testament.

Le Nouveau Testament est l’ensemble des écrits relatifs à la vie de Jésus (les 4 Évangiles et les Actes des Apôtres)  et à l’enseignement de ses disciples (notamment les lettres de saint Paul). Le mot testament peut se traduire par alliance.

Le livre des psaumes (que l’on appelle aussi psautier) fait partie de l’Ancien Testament. Il est composé de 150 psaumes, prières chantées sur un air de psaltérion par les juifs comme par les chrétiens.

Pour les chrétiens (particulièrement les moines), les psaumes font partie de la prière que l’on chante aux offices. À chaque messe, un psaume est chanté.

En librairie, le 15 février 2017

Format : 14,5 x 19 cm, 270 pages, 21,90 euros.

Qu’est-ce que la vie éternelle ?

Comment croire encore à la vie éternelle ? Des réponses claires, vivantes et accessibles.

« La vie éternelle ? Même les croyants ne sont plus sûrs d’y croire… ». Plaisanterie entendue régulièrement autour de nous.

Un certain nombre de ces catholiques de France vont, à des rythmes plus ou moins réguliers, à la messe dominicale où ils disent quand vient le Credo : « J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir » (Symbole de Nicée-Constantinople).

En effet, comment comprendre aujourd’hui la notion de « vie éternelle » ? Comment même l’admettre quand on a traversé dans son existence un deuil, une séparation, l’injustice d’une maladie incurable, d’un accident ? Michel Wackenheim propose, à partir de témoignages recueillis en paroisse,  une parole de discernement, adressée autant aux croyants qu’aux non croyants. Distinguer immortalité, résurrection, réincarnation…

Quelles sont les grandes conceptions des sagesses de la mort et de l’après mort ? Qu’est-ce que la foi en une vie future ? L’auteur s’attache à répondre à bon nombre de nos questions pour faire apparaître la singularité de la proposition chrétienne : nos histoires ne prennent pas fin avec la mort…

Michel Wackenheim est archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Compositeur de chants liturgiques, il  collabore depuis de nombreuses années aux revues liturgiques et religieuses de Bayard (Signes, Signes Musiques et Prions en Église). Il anime de nombreuses sessions et rencontres de formations catéchétiques et spirituelles.

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 14,90 euros.

Pour l’amour de Bethléem

Pour la première fois, les confessions d’une éminente personnalité palestinienne : la maire de Bethléem

La devise de Véra Baboun est : « De la souffrance, apprendre à faire naître la grâce. »

 

9782227489363Cette professeure d’université a vu sa vie bouleversée en 1980, lors de l’arrestation de son mari, militant palestinien, par les Israéliens, puis de sa mort. Elle va alors ériger en règle de vie le fait d’emprunter des chemins nouveaux, de relever trois défis : se battre pour son pays, pour sa ville, pour les femmes.

Son héroïne, que lui contait son grand-père, c’est Shéhérazade, qui accomplit son destin grâce au courage, à l’éducation, à la sagesse. Elle veut porter ce combat pour toutes les femmes du monde. En tant que maire de Bethléem, elle sait que les murs qui enferment sa ville risquent d’enfermer les habitants en eux-mêmes, de les transformer en exilés de l’intérieur. Plus on enferme, plus on radicalise. Elle veut elle, briser ces murs. Dans son enfermement, elle arrive à s’adresser à l’humanité entière. Elle se bat pour défendre la vie quotidienne des habitants, négocier sans relâche l’accès à l’eau, à l’électricité, au retraitement des déchets… Si elle reconnaît les points faibles de la société palestinienne, elle est aussi déçue par les grands hommes politiques qui sont venus dans sa ville (Barack Obama, David Cameron…). A l’exception du pape François qui a prononcé des paroles de reconnaissance, celles dont son peuple a besoin.

Véra Baboun, 53 ans, est la première femme maire de Bethléem. Élue en 2012, sur une liste du Fatah, elle est une Palestinienne chrétienne, professeur d’université (littérature anglo-saxonne) et mère de cinq enfants. Cet ouvrage est son premier livre, où elle délivre, de sa petite ville encerclée d’un mur, un regard très espérant.

 

 

Format : 14.5 x 19 cm, 190 pages, 15,90 euros.

Passer par le désert

Un écrivain voyageur nous entraîne aujourd’hui sur les traces de Charles de Foucauld

 

« La vie de Ch9782227488670arles de Foucauld n’a pas été une vie conventionnelle mais une vie de ruptures, et pour cela intéressante. »

Ce livre se dévore comme une enquête journalistique et un récit de voyage. Ce n’est pas une énième biographie de plus mais bien le témoignage contemporain de l’empreinte de Charles de Foucauld, ce grand personnage mystique, sur notre présent déchiré et sombre. L’auteur nous entraîne de la France traditionnelle de Saint-Cyr, et provinciale à Viviers, jusqu’au Hoggar, le désert algérien, le Maroc, la Terre Sainte, Istanbul…  Sébastien de Courtois refait ce voyage, rencontre différents témoins religieux, militaires, historiens, voyageurs, maîtres soufis, pour raconter au présent cette aventure extraordinaire d’une vie entre excentricités et conversion, faits d’armes et méditation brûlante, à la rencontre du Christ et de l’islam. Que reste-t-il du monde de C. de Foucauld ? Comment entendons-nous aujourd’hui le message mystique de celui qui déclarait : « Je veux habituer tous les habitants, chrétiens, musulmans, juifs, à me regarder comme leur frère, le frère universel. »

Cette exploration d’une vie et d’un héritage nous confronte également aux réalités actuelles du Proche Orient : l’islamisme radical, les guerres, les réfugiés, la Palestine…

 

Sébastien de Courtois est écrivain et journaliste spécialisé sur la Turquie et le Moyen-Orient, correspondant de presse à Istanbul d’où il collabore à plusieurs magazines : Le Point, le Figaro MagazineLe Monde de la Bible. Il anime l’émission Chrétiens d’orient sur France Culture. Auteur de plusieurs livres remarqués dont Sur les fleuves de Babylone, nous pleurions. Le crépuscule des chrétiens d’Orient (Stock, 2015) ou Éloge du Voyage, Sur les traces d’Arthur Rimbaud (NIL Éditions, 2013).

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 17,90 euros.

Joyeux Noël !

Toutes les homélies, tous les messages du Pape François pour le temps de Noël

 

Les fêtes de fin d9782227490031’année sont l’occasion de s’échanger des vœux de paix, de joie et d’espérance. Douze jours durant, de la nuit de Noël jusqu’à l’Épiphanie (6 janvier), les chrétiens célèbrent la joie de Noël.

La joie est au cœur du message du pape. On la retrouve dans l’ensemble de ses homélies et messages prononcés à Rome durant cette période. Ce livre les réunit pour la première fois.

On trouvera également un sermon inédit en français, prononcé la nuit de Noël 2001 alors que le pape n’était encore que Jorge Bergoglio et qu’il venait juste d’être créé cardinal de Buenos Aires.

Des messages qui s’inscrivent au cœur des questions brûlantes de l’actualité.

Depuis son élection à la tête de l’Église, le 13 mars 2013, le Pape François surprend opinions publiques et hommes politiques par le ton joyeux et la force de ses engagements. La joie de Noël transparaît dans ses homélies, messages et prières du temps de Noël, prononcés entre 2013 et 2015. Au monde inquiet, il partage son enthousiasme et son espérance.

 

 

Format : 12,5 x 17,6 cm, 190 pages, 9,90 euros.

Bible – Les récits fondateurs

bible-volume

 

 

 

La Bible comme vous ne l’avez encore jamais vue ni lue !

 

 

 

“Pour raconter ces histoires, je me suis inspiré de la Bible, du Talmud, des Pères de l’Eglise et des lectures de poètes et d’écrivains…» Frédéric Boyer

“S’immerger de nouveau dans ces histoires découvertes à l’enfance, ce fut un merveilleux voyage.” Serge Bloch

Une mise en images contemporaines de 35 grands récits de l’Ancien Testament, de la Genèse au Livre de Daniel, faisant appel aux nouvelles façons de dessiner et d’écrire aujourd’hui.

Une création originale fondée sur la rencontre d’un artiste illustrateur et d’un écrivain.

Des histoires immortelles à travers lesquelles se jouent les grandes questions contemporaines de la liberté et de la responsabilité humaines, de la justice et de l’amour, de la guerre et du pouvoir, de l’exil et des migrations…

De nombreux événements accompagneront la sortie du livre : une grande exposition au Cent quatre, du 24 septembre 2016 à janvier 2017, nuit de la Bible au Théâtre Gérard Philippe…

 

Interviews et Grandes questions sur www.bible-recits.com

Format : 21,5 x 30 cm – 530 pages

Prix : 29,90 euros

Ma vie avec Sainte Teresa – Parution le 24 août

9782227489349.inddÀ l’occasion de sa canonisation, Mère Teresa racontée par la première Française qui a vécu à ses côtés

Sœur Marie a passé plus de 30 années aux côtés de Mère Teresa à Calcutta. Dans ce livre témoignage, elle revient sur les lieux qui ont marqué le parcours de la sainte : le premier bidonville, la première école, le premier logement, la maison-mère ainsi que les foyers créés pour les mourants, les lépreux, les enfants abandonnés…

Sans aucun misérabilisme, ce récit raconte le lien unique qu’établissent les Missionnaires de la Charité avec les plus pauvres des pauvres, les plus méprisés, rejetés par la société indienne. Sœur Marie raconte une Mère Teresa comme seule une personne très proche peut le faire, avec des anecdotes étonnantes et touchantes qui révèlent l’autorité, l’humilité et l’extraordinaire spiritualité de la « sainte de Calcutta ».

 Canonisation de Mère Teresa le 4 septembre 2016.

 

 

Sœur Marie est la première Française à avoir rejoint Mère Teresa à Calcutta, en 1964. Elle a passé plus de 30 années avec elle, partageant la vie quotidienne des Missionnaires de la Charité, depuis les débuts, plutôt difficiles, jusqu’aux grands événements comme le Prix Nobel de la Paix et la mort de Mère Teresa. Elle a regagné la France depuis quelques années et vit à présent à Paris, dans le foyer des missionnaires de la Charité.

 

 

Format : 1,23 x 17.8 cm, 170 pages, 9,90 euros.

 

Guide de lecture de la joie de l’Amour du Pape François

Joie-exe

 

Un guide de lecture pour tous de « La joie de l’Amour »,l’exhortation du Pape François sur la famille

 

Ce petit guide de lecture résume avec clarté, dans un langage accessible à tous, les 325 paragraphes de l’exhortation.

Il donne également des éclairages pédagogiques utiles sur les temps forts du texte : l’amour conjugal, les relations homme/femme, la dimension érotique de l’amour, mariage et divorce, etc. Et il livre des pistes de discussions, à explorer, à méditer, seul ou en groupe, ainsi que des propositions de prière.

Un compagnon indispensable pour tous ceux qui voudront découvrir, approfondir, et transmettre l’enseignement du Pape.

Ce guide permet ainsi une lecture pas à pas de l’exhortation en six sessions.
 

 Format : 14 x 21,50 cm,  80 pages

Prix 6,90 euros.

 

Petite spiritualité du foot

9782227489226.inddUne formidable méditation sur les richesses spirituelles du foot, à l’occasion de  l’Euro 2016

Là où il y a des gens, il y a Dieu.

Et faire du foot, c’est s’approcher de Dieu. Voilà la conviction du Père Bruno Sautereau, athlète qui exerce la fonction d’arbitre de foot depuis des décennies. Le foot, sport universel et populaire par excellence est pour lui le moyen de vivre sa foi.

 

Pour la première fois il a décidé d’écrire sous forme de témoignage tout ce qui fonde son amour de ce sport et qui est indissociable de spiritualité : la joie de la pratique sportive  et de la vie d’équipe, le dépassement de soi, la découverte et le respect des autres, la recherche de la non-violence, le don de soi, l’altruisme, le sport comme facteur de paix, de moment où des nations différentes se donnent rendez-vous.

 

Un récit passionnant, étonnant, plein de sagesse, d’espoir et d’enthousiasme, qui, loin des discours sur les malversations, l’argent, transforme le regard sur ce sport et ceux qui le pratiquent et en fait saisir la grandeur.


Bruno Sautereau est prêtre en Seine-et-Marne et arbitre de football. Marathonien puis footballeur, cet athlète fréquente, depuis plus de trente ans, autant les églises que les stades. Son amour du sport est indissociable de sa foi. Il exerce aujourd’hui les responsabilités de délégué de la Fédération française de foot pour l’Île de France.

 

 

 

 

Format : 17,8 x 12,3 cm, 160 pages, 12,90 euros.

L’héritage Tibhirine

 

Cardinal Philippe Barbarin, François Cheng, Jean-Pierre Flachaire, Thomas Georgeon, Jean-Marie Lassausse, Claude Rault, Frère Jean-Pierre Schumacher, Leila Tennci, Marc Trévidic, Jean-Paul Vesco

Les témoignages des plus grandes personnalités liées à Tibhirine, avec une préface exceptionnelle du pape François

Le 27 mars 1996, sept moines trappistes étaient enlevés en Algérie. Deux mois plus tard, leur mort a soulevé l’émotion de toute la communauté internationale.

Cette petite communauté de l’Atlas vivant en proximité avec ses voisins algériens est allée jusqu’au bout de l’amitié et de la fidélité à une vie monastique plantée en terre d’islam. Vingt ans après, les « héritiers » de Tibhirine, personnalités diverses, aux regards très différents, mais toutes marquées d’une manière ou d’une autre par cette communauté, témoignent de ce qu’a représenté la présence des moines de Tibhirine et de l’importance, pour aujourd’hui, de cette coexistence fraternelle et respectueuse qui était possible entre le christianisme et l’islam.

 

Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon,

François Cheng, écrivain de l’académie française

Jean-Pierre Flachaire, prieur du monastère Notre-Dame de l’Atlas à Midelt (Maroc),

Thomas Georgeon, moine cistercien, postulateur de la cause en béatification des 19 religieux (dont les 7 frères de Tibhirine) morts en Algérie,

Jean-Marie Lassausse, prêtre de la Mission de France, chargé de l’administration du monastère de Tibhirine,

Claude Rault, Evêque de Laghouat

Frère Jean-Pierre Schumacher, moine survivant de Tibhirine,

Leila Tennci, philosophe

Marc Trévidic, magistrat, ancien juge d’instruction au pôle antiterrorisme,

Jean-Paul Vesco, dominicain, évêque d’Oran,

Sous la direction de Christophe Henning.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 180 pages, 14,90 euros.