Paris Mystères

Evénement : les mystères de Paris tels qu’on ne vous les a jamais racontés !

BAYARD_PARIS_MYSTERES_COUV_BAT

 

Ce livre est à l’origine de la série documentaire diffusée en prime time sur RMC Découvertes à partir du 23 janvier 2018.

 L’historien Jean-Marc Léri, fin connaisseur de Paris, explore les grands mystères indissociables de l’histoire de la capitale : le fantôme de l’opéra, les secrets des templiers, Nicolas Flamel, l’alchimiste, Poisons et messes noires à la Cour du roi, Paris post-mortem ou encore Allan Kardec et le spiritisme.

Ces énigmes historiques révèlent un Paris étrange et fascinant. Du suspense, de la découverte, de la culture…  En six chapitres richement illustrés de photos documentaires et d’images des films, ce livre, présenté comme un beau carnet, plonge le lecteur dans un Paris tel qu’on ne l’a encore jamais vu.

 

 

Jean-Marc Léri a été Président de la Société de l’Histoire de Paris, directeur des Archives et bibliothèques du Louvre et des musées nationaux, directeur pendant vingt-et-un ans du musée Carnavalet, de la crypte archéologique de Notre-Dame et des Catacombes. Il a publié plusieurs ouvrages sur Paris.

Format : 14,5 x 22 cm, 350 pages, 24,90 euros.

En librairie le 15 novembre 2017

Être Achille ou Ulysse ?

Une formidable réflexion sur ce que dit de nous la mythologie.

Etre_achille_ou_ulysseDans cette petite conférence très vivante et pleine de fantaisie, Pierre Judet de La Combe présente deux personnalités bien différentes.

Deux héros, deux destins, deux manières d’être, de vivre. Le premier est en colère, affronte ses ennemis, bouscule les dieux, les hommes et gagne.

Sans méfiance aucune, il aime passionnément ses amis, souffre pour eux, et laisse un souvenir lumineux, mais il meurt. L’autre ruse, fuit, invente mille tours, se méfie de tout le monde, s’échappe toujours et parvient à revenir chez lui, mais à quel prix ? Faut-il choisir entre ces deux voies ?

 

Pierre Judet de La Combe est helléniste, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS dans les disciplines Histoire et Philologie classique. Il est l’auteur de nombreuses traductions de textes issus de la poésie et du théâtre grec. Il a beaucoup réfléchi à l’enseignement du grec et du latin. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Les tragédies grecques sont-elles tragiques ? Théâtre et théorie, Bayard (2010) et L’Avenir des anciens. Oser lire les Grecs et les Latins, paru chez Albin Michel l’année dernière.

 

Format : 12,8 x 17,3 cm, 80 pages, 12,90 euros.

En librairie, le 20 septembre 2017

Mémoires de Luther

Luther présenté et raconté à travers ses propres écrits par le grand historien romantique français, Michelet.

Memoires_de_lutherPour le cinquième centenaire de la publication des thèses de Luther contre les indulgences, le 31 octobre 1517, nous offrons au lecteur d’aujourd’hui l’anthologie de ses Mémoires réduites à l’essentiel par le grand historien Michelet.

Michelet admira et aima Luther. Il fit du Réformateur l’un des héros de sa « légende des siècles ». En 1835, il publie, à la gloire de l’homme, les Mémoires de Luther, ce recueil de « Propos de table », de lettres et de discours, qui compose une intelligente biographie. Michelet a entretenu avec la Réforme et les réformés une relation privilégiée dans la patrie de Bossuet et Voltaire ! Bravant une censure vivace encore à son époque.

Luther a énormément écrit et ses disciples ont pour ainsi dire récolté la moindre de ses paroles, ce qui fait qu’il y avait un abondant matériel pour raconter la vie de Luther. Matériel que Jules Michelet a alors traduit, mis en ordre et en perspective pour réaliser cette ample bibliographie.

 

Jules Michelet (1798 – 1874), maître du romantisme, est considéré comme l’un des grands historiens du XIXe siècle pour avoir donné naissance à travers ses ouvrages historiques à une grande partie du « roman national». Parmi ses œuvres les plus célèbres de l’époque, Histoire de France, qui sera suivie d’une non moins monumentale Histoire de la Révolution.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 4 octobre 2017

La Religion de l’Homme

La nouvelle édition d’un chef d’œuvre de méditation sur l’humanité, à la croisée des cultures.

Issu de conférences données par l’auteur en 1930, La Religion de l’Homme livre la réflexion d’un esprit puissant sur l’homme, l’universel, l’artiste, l’Absolu et s’interroge, en termes très modernes, sur la nature du spirituel.

Loin d’être abstrait, le questionnement de l’auteur prend appui sur son expérience de vie, sa pratique de l’écriture, ses lectures de la littérature religieuse indienne et son intime familiarité avec la poésie inspirée des Fous de Dieu du Bengale, qu’il a côtoyée depuis l’enfance.

Un tel livre ne saurait laisser indifférent le lecteur d’aujourd’hui qui, plongé dans des temps troublés, réfléchit sur sa place dans l’univers.

Il promeut également une société solidaire et autonome, fondée sur la coopération et l’éducation,  qui détermine son propre rythme de croissance.

Rabindranath Tagore (1861 -1941) fut à la fois musicien, romancier, dramaturge, et philosophe indien dont l’œuvre, immense et polymorphe, a eu une profonde influence. Formé à la culture anglaise et occidentale autant qu’à la culture indienne et à la méditation, il a développé des idées pionnières sur la croissance humaine et le développement. Il a été couronné par le prix Nobel de littérature en 1913. Nombre de ses romans et nouvelles ont été adaptés au cinéma, par le cinéaste Satyajit Ray.

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 22 mars 2017

Vie de Mahomet

Une vie de Mahomet écrite « comme un roman » par un des plus grands écrivains romantiques français et redécouverte par Tahar Ben Jelloun.

Avec cette merveilleuse petite biographie romantique, Lamartine nous fait découvrir cet immense personnage qu’est Mahomet. C’est en poète que Lamartine raconte l’engagement spirituel du prophète de l’islam et lit le Coran, et c’est en romancier et dramaturge qu’il nous fait vivre l’itinéraire de ce « messager ».

Relire aujourd’hui ce texte, c’est paradoxalement faire l’expérience d’un regard neuf et rafraîchissant sur l’histoire de la naissance de l’islam et celle de son fondateur. Pour Lamartine, Mahomet appartient à notre patrimoine spirituel et à notre histoire commune entre Orient et Occident. Comme le souligne merveilleusement l’écrivain Tahar Ben Jelloun dans sa présentation : « A l’époque, l’islam n’était pas confondu avec la violence et la terreur. C’est pour cela qu’il est important de relire cette biographie écrite avec passion et lucidité par un grand poète. »

Alphonse de Lamartine (1790 -1869), poète, romancier, dramaturge et prosateur en même temps qu’un homme politique qui participa à la Révolution de 1848 et proclama la Deuxième République. C’est l’une des grandes figures du romantisme  en France.

Tahar Ben Jelloun est un écrivain marocain, né le 1er décembre 1944 à Fès. Il reçoit en 1987 le prix Goncourt pour son roman La Nuit Sacrée. Il est également membre de l’académie Goncourt depuis 2008.

 

Format : 12,3 x 17,8 cm, 150 pages, 13,90 euros.

En librairie, le 22 mars 2017

SAINTS ! 333 vies extraordinaires

Plus de 300 biographies de Saints dont celles, inédites, de nombreuses personnalités modernes.

Cet ouvrage permet de découvrir des récits d’hommes et de femmes à la foi exemplaire, originaires du monde entier, comme sainte Kateri Tekakwitha, fille de chef iroquois !

Les livres sur les vies de saints et de bienheureux sont nombreux, mais peu abordent les saints les plus récents: Jean XXIII, Jean-Paul II, Louis et Zélie Martin, premiers parents à être canonisés, bienheureux Charles de Foucauld, etc.

Depuis le pontificat de Jean-Paul II, le culte des saints s’est considérablement développé. Les canonisations n’ont jamais été aussi nombreuses que depuis les années 1990. Jean-Paul II en a canonisés plus de 2000 !

Un beau livre avec une trentaine de reproductions en couleurs.

 

 

Xavier Lecoeur, journaliste spécialisé en culture et religion, a notamment publié chez Bayard Jeunesse deux biographies, l’une sur Mère Teresa et l’autre sur Jean-Paul II. Il est chroniqueur régulier à la Croix et Prions en Église et s’est spécialisé dans les récits historiques des saints.

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 14,90 euros.

Protestants et Catholiques

Quels désaccords, quelles différences entre catholiques et protestants ?

Pour fêter le cinq centième annivrsaire de la Réforme, événement fondateur du protestantisme, deux personnalités du monde chrétien engagées dans le dialogue œcuménique « s’affrontent » et mettent en lumière les fondements historiques et théologiques de leur propre Église.

 

Avec courtoisie mais sans concession et avec beaucoup de pédagogie, ils discutent de thèmes variés et fondamentaux qui renvoient aussi bien à la foi qu’au dogme et à l’actualité. Un débat passionnant, plein de fougue et d’intelligence.

 

Jean-François Clavairoly est pasteur, président de la Fédération protestante de France depuis 2013. Il a publié en Paroles d’alliance, Dialogue entre un pasteur et un rabbin sur la société française avec Haïm Korsia, grand rabbin de France (François Bourin, 2011).

 

Michel Kubler, est prêtre, théologien, ancien rédacteur en chef de La Croix. Il dirige à Bucarest, le Centre œcuménique Saint Pierre – Saint André. Il a publié chez Bayard en 2014, Petit parcours de foi.

 

Loup Besmond de Senneville est journaliste au service religion du quotidien La Croix. Il a publié chez Bayard en 2014 Chercher Dieu et veiller sur l’homme. Repères pour une éthique chrétienne, avec Xavier Lacroix.

En librairie, le 1er mars 2017.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 270 pages, 16,90 euros.

L’Amour en guerre

Un document exceptionnel !

Rien ne prédestinait l’institutrice guadeloupéenne Aimée Jean-Baptiste et l’instituteur parisien Bernard Garigue, à sortir de l’oubli. Jusqu’à ce qu’ils apparaissent dans un ensemble de lettres abandonnées sur une brocante parisienne à la fin des années 2000. Bouleversés par cette correspondance découverte par hasard, les auteurs, Fabien Deshayes et Axel Pohn-Weidinger, qui mènent des recherches sur les écrits intimes, ont voulu redonner vie à ce couple des années 1950 et 1960, en explorant des fonds d’archives et en retrouvant leurs proches.

Leur démarche : non pas pénétrer dans l’intimité de ce couple, mais au contraire en sortir, et faire dialoguer une période historique précise – la guerre d’Algérie – avec une biographie singulière. Au fil de l’enquête, se révèle l’histoire d’une femme enceinte accablée par sa hiérarchie et d’un pacifiste appelé du contingent en Kabylie. Dans les lettres qu’ils s’échangent, le lecteur suit pas à pas leur relation amoureuse marquée par une histoire politique dont nous ne sommes pas encore sortis.

Au croisement de l’histoire intime et de la peinture sociale, c’est un regard inédit sur les Trente Glorieuses et sur la guerre d’Algérie, décrite à travers la voix de ceux dont elle a bouleversé l’existence : les appelés et leur famille.

Fabien Deshayes est sociologue, post-doctorant à l’Université de Genève, dans l’équipe de sociologie de l’éducation (SATIE), associé au Cresppa-Gtm. Ses recherches croisent les questions de la famille, de l’éducation, de la pauvreté et des écritures professionnelles.

 Axel Pohn-Weidinger est sociologue, chercheur à l’université de Göttingen et membre associé au Cresppa-Gtm et au Centre Georg Simmel.  Il s’intéresse aux écritures professionnelles et intimes, à l’Etat social et aux rapports ordinaires au droit.

 

En librairie, le 15 février 2017

Format : 14,5 x 19 cm, 280 pages, 18,90 euros.

Pour l’amour de Jérusalem

9782227489219

L’appel du patriarche de Jérusalem pour les chrétiens de Terre sainte

Le patriarche Fouad Twal  a fait de la défense des chrétiens de Terre sainte son combat. Car cette infime minorité (2% de la population) ne cesse en effet de se réduire, alors que sa valeur symbolique, mais aussi  significative pour la défense du pluralisme religieux en Terre sainte est inestimable.

Alors qu’il vit ses derniers mois comme Patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal livre un regard lucide, malgré tout empreint d’espérance, et en appelle à la responsabilité aussi bien des acteurs locaux, Israéliens et Palestiniens, qu’internationaux. Il évoque sans détour la question israélienne, la cohabitation difficile entre juifs, chrétiens et musulmans, l’instrumentalisation du religieux, les conflits au Moyen-Orient, l’implication des puissances étrangères, tout en évoquant des voies de dialogue où les chrétiens pourraient avoir un rôle à jouer.

 

Mgr Fouad Twal est né en Jordanie en 1940.  Ordonné prêtre en 1966, il a travaillé successivement au Honduras, à Rome, au Caire, à Berlin et à Lima. Le 30 mai 1992, il est nommé évêque de Tunis. En septembre 2005, le Pape Benoît XVI le nomme archevêque coadjuteur du Patriarche latin de Jérusalem. Il succède à Mgr Michel Sabbah le 21 juin 2008, étant ainsi le deuxième Arabe à devenir Patriarche latin de Jérusalem.

 

 

Format : 14,5 x 19 cm, 200 pages, 14,90 euros.

Mes combats – Préface de Robert Badinter

9782227489370_mes_combatsUn événement : les textes inédits d’une vie d’engagements et de convictions que Simone Veil a souhaité réunir et partager

De 1974 à 2008, de différents postes de ministre à la présidence du Parlement européen et jusqu’au Conseil constitutionnel, Simone Veil a marqué la vie politique française de multiples façons.
Personnalité politique préférée des Français, elle a fondé ses engagements sur les valeurs transmises par ses parents : la tolérance, le respect des droits de chacun et de toutes les identités. Des valeurs humanistes que pour eux le judaïsme incarnait.

Cet ouvrage rassemble les grands discours qu’elle a écrits tout au long de son parcours politique. D’une force et d’une modernité étonnante, qu’ils portent sur l’Europe, les droits des femmes ou la mémoire de la Shoah, ils révèlent une personnalité d’une intelligence aussi extrême que sa sensibilité, qui n’a jamais cessé d’être habitée par le souvenir obsédant des six millions de Juifs exterminés pendant la Seconde guerre mondiale.

 
Le livre est préfacé par Robert Badinter, il contient également une introduction de Jean et Pierre-François Veil, ainsi que des photos, dont beaucoup sont inédites, de Philippe Ledru.

Simone Veil est née à Nice le 13 juillet 1927. Le 30 mars 1944, à 16 ans et demi, elle est arrêtée par la Gestapo. Elle survit à la déportation dans les camps de Drancy, d’Auschwitz-Birkenau et de Bergen-Belsen. Devenue magistrate, elle intègre le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing au poste de ministre de la Santé en 1974. Son projet de loi sur l’IVG qui dépénalise l’avortement est adopté le 29 novembre 1975. De 1979 à 1982, elle est la première présidente du Parlement européen. Elle est ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement Édouard Balladur, puis siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007. Élue à l’Académie française le 20 novembre 2008, elle publie la même année son autobiographie, Une vie (Stock, 2007).

 

Format : 14,5 x 20,5 cm, 480 pages, 19,90 euros.

Bible – Les récits fondateurs

bible-volume

 

 

 

La Bible comme vous ne l’avez encore jamais vue ni lue !

 

 

 

“Pour raconter ces histoires, je me suis inspiré de la Bible, du Talmud, des Pères de l’Eglise et des lectures de poètes et d’écrivains…» Frédéric Boyer

“S’immerger de nouveau dans ces histoires découvertes à l’enfance, ce fut un merveilleux voyage.” Serge Bloch

Une mise en images contemporaines de 35 grands récits de l’Ancien Testament, de la Genèse au Livre de Daniel, faisant appel aux nouvelles façons de dessiner et d’écrire aujourd’hui.

Une création originale fondée sur la rencontre d’un artiste illustrateur et d’un écrivain.

Des histoires immortelles à travers lesquelles se jouent les grandes questions contemporaines de la liberté et de la responsabilité humaines, de la justice et de l’amour, de la guerre et du pouvoir, de l’exil et des migrations…

De nombreux événements accompagneront la sortie du livre : une grande exposition au Cent quatre, du 24 septembre 2016 à janvier 2017, nuit de la Bible au Théâtre Gérard Philippe…

 

Interviews et Grandes questions sur www.bible-recits.com

Format : 21,5 x 30 cm – 530 pages

Prix : 29,90 euros

L’héritage Tibhirine

 

Cardinal Philippe Barbarin, François Cheng, Jean-Pierre Flachaire, Thomas Georgeon, Jean-Marie Lassausse, Claude Rault, Frère Jean-Pierre Schumacher, Leila Tennci, Marc Trévidic, Jean-Paul Vesco

Les témoignages des plus grandes personnalités liées à Tibhirine, avec une préface exceptionnelle du pape François

Le 27 mars 1996, sept moines trappistes étaient enlevés en Algérie. Deux mois plus tard, leur mort a soulevé l’émotion de toute la communauté internationale.

Cette petite communauté de l’Atlas vivant en proximité avec ses voisins algériens est allée jusqu’au bout de l’amitié et de la fidélité à une vie monastique plantée en terre d’islam. Vingt ans après, les « héritiers » de Tibhirine, personnalités diverses, aux regards très différents, mais toutes marquées d’une manière ou d’une autre par cette communauté, témoignent de ce qu’a représenté la présence des moines de Tibhirine et de l’importance, pour aujourd’hui, de cette coexistence fraternelle et respectueuse qui était possible entre le christianisme et l’islam.

 

Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon,

François Cheng, écrivain de l’académie française

Jean-Pierre Flachaire, prieur du monastère Notre-Dame de l’Atlas à Midelt (Maroc),

Thomas Georgeon, moine cistercien, postulateur de la cause en béatification des 19 religieux (dont les 7 frères de Tibhirine) morts en Algérie,

Jean-Marie Lassausse, prêtre de la Mission de France, chargé de l’administration du monastère de Tibhirine,

Claude Rault, Evêque de Laghouat

Frère Jean-Pierre Schumacher, moine survivant de Tibhirine,

Leila Tennci, philosophe

Marc Trévidic, magistrat, ancien juge d’instruction au pôle antiterrorisme,

Jean-Paul Vesco, dominicain, évêque d’Oran,

Sous la direction de Christophe Henning.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 180 pages, 14,90 euros.

CHOCOLAT Les images du film

Jacquette_chocolat_(A).inddLes plus belles photographies du tournage avec d’exceptionnelles images d’époque

Les acteurs Omar Sy, personnalité préférée des français et César du meilleur acteur pour Intouchables, James Thierrée, petit-fils de Charlie Chaplin, et le réalisateur Roschdy Zem, César du meilleur acteur pour son rôle dans Indigènes, ont accepté pour ce livre de raconter l’aventure du film, leur rencontre, leurs motivations, leur travail, en présentant soixante-dix photos du tournage.

On découvre en images le travail exceptionnel des décors, des costumes, et une impressionnante distribution.

Le livre propose une trentaine d’images d’archives, des photographies du vrai clown Chocolat et de son partenaire Footit, les reproductions des dessins de Toulouse Lautrec, des documents d’époque, présentés et légendés par l’historien Gérard Noiriel.

 

De nombreux événements accompagneront la sortie du film : exposition à Paris, inauguration d’une plaque par Omar Sy…

 

Format : 30 x 23 cm, 144 pages, 19,90 euros.

Chocolat, La véritable histoire d’un homme sans nom

ChocolatLaVeritableHistoireOK.inddGérard Noiriel

À l’origine de Chocolat, film événement du début d’année 2016,distribué par la Gaumont, avec Omar Sy

Gérard Noiriel nous livre la véritable histoire du clown Chocolat, reconstituée à partir d’un formidable travail de recherches d’une dizaine d’années.

C’est l’histoire d’un fils d’esclave de Cuba qui fuit son destin jusqu’à Bilbao et finit par débarquer à Paris, après bien des aventures. Nous sommes en 1886, Chocolat devient une étoile des cirques parisiens en plein essor. Le premier artiste noir en France, et peint par Toulouse Lautrec ! Ses numéros de clown avec son partenaire Footit ont un succès considérable mais il mourra dans la misère, enterré dans une fosse commune, après avoir, en vain, tenté de devenir comédien…

L’auteur a mené une enquête  exceptionnelle pour retrouver les traces de ce premier artiste noir et réhabiliter sa mémoire.

Cette biographie est à l’origine du film événement de Roschdy Zem, Chocolat. Il sort le 3 février 2016 dans 700 salles de la Gaumont, avec Omar Sy dans le rôle-titre, ainsi que James Thierrée, Olivier Gourmet, Denis et Bruno Podalydès et Noémie Lvovsky.

Un texte vivant et accessible, rédigé comme une enquête haletante.

               
Gérard Noiriel, est un grand historien français, spécialiste de l’histoire de l’immigration et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Le creuset français, histoire de l’immigration XIXe-XXe siècles (Seuil, 2006), Chocolat, clown nègre (Bayard, 2012) et Qu’est-ce qu’une nation ? (Bayard, 2015).

 

 

Format : 15,3 x 22,7 cm, 544 pages, 19,90 euros.

 

 

La collaboration

Collaboration

Ben Urwand

Un nouvel éclairage historique

Ben Urwand révolutionne l’histoire de cette période :  celle des  patrons des studios hollywoodiens face au pouvoir hitlérien entre 1933, année de l’arrivée du dictateur au pouvoir, et 1941, année d’entrée en guerre des Etats-Unis,. Que les studios hollywoodiens se soient en grande partie tus devant le sort réservé aux juifs d’Europe est un fait bien établi. Mais ce n’est peut-être que la partie émergée de l’iceberg, comme le soutient Ben Urwand dans ce livre. Travaillant à partir d’archives américaines et allemandes, l’auteur montre que Hollywood a travaillé avec l’Allemagne nazie de manière volontariste : il était essentiel pour les studios de conserver la maîtrise du marché en Allemagne, pays d’Europe qui comptait le plus grand nombre de salles de cinéma.

Censure

Les nazis ne se contentaient pas de censurer les films sur leur territoire : ils cherchaient à contrecarrer toute tentative de produire une oeuvre qui leur soit hostile et affiche des vedettes juives. Ben Urwand montre également l’usage troublant qui fut fait des bénéfices amassés par ces mêmes studios. Intransférables aux Etats-Unis en vertu de la législation nazie, ils furent réinvestis dans la production d’images d’actualité ou dans des entreprises allemandes. Hollywood était la vitrine des Etats-Unis et son histoire reste inséparable de
celle du pays. Le livre de Ben Urwand est hanté par cette question : que ce serait-il passé si davantage de productions hollywoodiennes avaient alerté l’Europe de la menace nazie ?

Ben Urwand est historien, chercheur à l’université d’Harvard. Après avoir travaillé sur La liste de Schindler de Steven Spielberg et sur la représentation des afro-américains au cinéma, il se consacre à cet important travail sur les relations entre Hitler et les principaux patrons des studios hollywoodiens. En 2011, il obtient une prestigieuse bourse à Harvard qui lui permet de terminer sa recherche et de publier The Collaboration en octobre 2013.

 

 

Dialogue sur l’histoire

DialogueSurLhistoire

Jean-Pierre Vernant, Jacques Le Goff

La rencontre de deux grands spécialistes

En 2004, à l’occasion de leur anniversaire respectif, 80 et 90 ans, France Culture et Emmanuel Laurentin organisent une rencontre entre Jacques Le Goff, spécialiste du Moyen-âge, et Jean-Pierre Vernant, historien de la Grèce antique. Au cours de ces entretiens, ces deux célèbres historiens reviennent sur leurs maîtres, leur parcours de vie et de recherche, à l’école des hautes études, au CNRS ou au Collège de France, conscients tous deux de la chance qu’ils ont eue de trouver des institutions ouvertes, prêtes à les accueillir et à lever les barrières disciplinaires.

 

Un héritage d’importance

Ils échangent aussi sur leur travail, la manière dont leur génération a examiné les questions que le présent posait et le rapport entre l’histoire qu’ils ont produite et la société contemporaine. Au lendemain du décès de Jacques Le Goff, on relit cet échange avec émotion et on mesure l’héritage ouvert que ces deux penseurs laissent à la génération
actuelle.

Jacques Le Goff, décédé en 2014, a été directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, qu’il a présidée de 1972 à 1977. Il est l’auteur d’une oeuvre considérable sur le Moyen Âge, dont Un Moyen Âge en images (Hazan), Héros et merveilles au Moyen Âge, L’Europe est-elle née au Moyen Âge ? (Seuil), Saint Louis (Gallimard).

Jean-Pierre Vernant, décédé en 2007, était professeur honoraire au Collège de France, spécialiste de la Grèce antique et fondateur du centre Louis- Gernet qu’il a dirigé jusqu’en 1984. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont L’univers, les dieux, les hommes et La traversée des frontières (Seuil).

 

Actualité

Les librairies en parlent

http://www.pagedeslibraires.fr/dossier-600/historiens-dans-la-cite.html?osa=6142edb0b2e638e7f62bd0a56146a950acf4465

 

 

 

 

Méditerranée

MEDITERRANEE-UNE-HISTOIRE-A-PARTAGER_ouvrage_largeMéditerranée

Une histoire à partager

Sous la direction de Mostafa Hassani-Idrissi

Identité méditerranéenne

Une histoire à partager. Dix-sept historiens internationaux. Des points de vue différents  dont le croisement  esquisse un portrait inédit de cette région, actuellement marquée par de nombreux conflits. Au fil des cinq chapitres de ce livre, qui vont de la préhistoire à la période contemporaine, les auteurs présentent les différentes étapes de la construction d’une identité méditerranéenne.Y a t-il une unité méditerranéenne, et quelle peut être sa nature ? Comment cette culture commune s’est-elle diversifiée pour faire naître des tensions multiples entre les différentes civilisations ?

Dialogue interculturel

Cet ouvrage, à la fois beau livre et document historique, est le fruit du travail des meilleurs spécialistes des deux rives. Accessible à tous, il a été conçu pour donner des clés pour comprendre cet espace, son histoire, et permettre un dialogue interculturel et intergénérationnel. Véritable document pédagogique, ce projet d’envergure est soutenu par Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la culture et le Centre national de documentation pédagogique.

L’ouvrage est soutenu par des compléments pédagogiques qui sont disponibles gratuitement sur un site multilingue, édité par le SCEREN : www.cndp.fr/mediterranee. Les documents en ligne sont destinés à enrichir les formations nationales et régionales des enseignants d’histoire et des étudiants. La plateforme numérique est portée par le CNDP et le CRDP d’Aix-Marseille en collaboration avec l’Ina et le projet Med-Mem.

Mostafa Hassani-Idrissi est professeur de didactique de l’histoire à l’Université Mohammed V de Rabat depuis 1977. Il est l’auteur de nombreuses publications au Maroc et à l’étranger portant
principalement sur la fonction sociale de l’enseignement de l’histoire et le développement intellectuel des élèves par l’apprentissage de la pensée historienne. Pour cet ouvrage, il a dirigé des quinze
historiens venus des quatre coins de la Méditerranée : du Maroc à la Grèce en passant par l’Italie, l’Égypte ou encore la Tunisie et bien sûr la France.

Encyclopédie de la grande guerre

ENCYCLOPEDIE-DE-LA-GRANDE-GUERRE-1914-1918_ouvrage_largeEncyclopédie de la grande guerre

Sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker

Nouvelle édition, actualisée et grand format, Cartographie et iconographie inédites

Mystère de la Grande Guerre

Alors que l’on célèbre son centenaire, alors que d’autres affrontements tragiques lui ont succédé et sont plus proches de nous, à commencer par la Seconde Guerre mondiale, la Grande Guerre reste étonnamment présente dans les sociétés occidentales contemporaines. Loin de se clore en 1918 ou 1919, l’histoire de ce conflit se poursuit encore aujourd’hui. Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker ont réuni il y a dix ans , les meilleurs spécialistes mondiaux du sujet pour offrir en une centaine d’articles une approche nouvelle de la Grande Guerre.

Une perspective nouvelle du conflit

Les aspects militaire, diplomatique et politique, démographique, économique, social, technique, religieux, artistique et plus largement culturel  qui sont traités dans cet ouvrage, permettent une vision exhaustive de cet événement fondateur du XXème siècle. Les représentations des contemporains notamment, la manière dont ils se sont représenté la guerre et dont ils l’ont représenté, au coeur de ce projet historiographique, permettent une perspective neuve.

Historien, directeur d’études à l’EHESS, Stéphane Audoin-Rouzeau est président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre. Il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont contribué à renouveler l’historiographie de la Première guerre mondiale.

Historien, Jean-Jacques Becker était professeur émérite de Paris X-Nanterre et président du Centre de recherche de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.

 

La liste de Bergoglio

LISTE-DE-BERGOGLIO-LA_ouvrage_largeLa liste de Bergoglio
Tous ceux que le pape a sauvés pendant la dictature en Argentine

Nello Scavo

Préface d’Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la paix

Opposants à la dictature

Le journaliste Nello Scavo a enquêté minutieusement sur les sept années de terreur pendant la dictature en Argentine, alors que Jorge Bergoglio était cardinal de Buenos Aires. Il a interrogé de nombreux témoins, retrouvés en Uruguay, au Paraguay et en Italie. Des prêtres et catholiques de Buenos Aires, des magistrats et des militaires argentins… Il raconte comment le cardinal, qui deviendra le Pape François, a caché ses soutiens, ses actions pour sauver des vies et protéger des opposants à la dictature. Il révèle notamment une liste de contacts qui travaillaient en secret avec lui pour aider les opposants.

Protégés par le pape

Il donne la parole à de nombreux témoignages et de victimes de la junte qui affirment avoir été protégés et sauvés par Bergoglio, faisant apparaître ainsi une « liste » bouleversante de témoins affirmant avoir été sauvés grâce à lui. Pour Nello Scavo, Bergoglio n’a jamais voulu ni se justifier ni s’enorgueillir mais a préféré humblement garder le silence, par respect pour les victimes et les heures douloureuses et tragiques vécues par les Argentins, ses compatriotes.

Nello Scavo est un journaliste italien du quotidien catholique L’Avvenire. Grand reporter, il a enquêté sur le crime organisé et le terrorisme mondial en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud.