Catégorie dans Sciences-humaines

LES HÉRITIERS PÉGUY


LES-HERITIERS-PEGUY_ouvrage_popinLes héritiers Péguy

Damien Le Guay

Actualité de Péguy

De nombreux  intellectuels se réclament de Péguy: Edwy Plenel,  Alain Finkielkraut, Yann Moix,  Éric-Emmanuel Schmitt, Jacques Julliard, François Bayrou, Pierre Manent… .La galaxie de ses amis est vaste et complexe d’un bord à l’autre de l’échiquier politique. Toujours cité d’une façon ou une autre quand il s’agit d’éducation, de nation et de république, d’injustice, de christianisme, d’antisémitisme, de guerre ou de paix, de tradition ou de révolution… Damien Le Guay étudie ainsi l’actualité surprenante de l’homme et de sa pensée dans nos débats les plus contemporains.

Redécouvrir l’oeuvre

Il permet ainsi de revisiter son oeuvre à la lumière des grandes interrogations de notre XXIe siècle. Mais cet essai relance aussi la polémique Péguy et revient sur les étonnantes accusations d’antisémitisme, de va-t-en-guerre, s’interroge sur les raisons qui ont fait sortir Péguy de la plupart des manuels scolaires… « L’heure de Péguy est venue. Autrement dit, notre temps, cette époque brusquement incertaine… » Edwy Plenel.

Damien Le Guay est philosophe et essayiste. Maître de conférences à HEC, critique littéraire au Figaro Magazine. Il est aussi vice-président honoraire de l’Amitié Charles Péguy.

 

Les affamés

AFFAMES-LES_ouvrage_largeGénération sacrifiée

Elle a 22 ans, habite Paris et fait partie d’une jeunesse abonnée aux petits boulots depuis longtemps pour financer ses études, puis pour faire face au chômage une fois que celles-ci touchent à leur fin. Léa Frévedal ne prétend pas être représentative de l’ensemble de cette génération que l’on a pu appeler «Y» tant elle semble branchée en permanence, mais d’une catégorie bien réelle pour autant. Le monde a changé, et sans doute cette génération est la première à « galérer » sans pouvoir forcément nourrir l’illusion d’un avenir meilleur, obligée
à une lucidité que lui impose les parents, les professeurs comme les médias.

Un monde en crise

Ce livre, écrit avec les mots de cette jeunesse écorchée, souvent drôle, parfois triste aussi, voudrait donner une autre image que celle d’un groupe de jeunes naïfs et insouciants. Il voudrait que soit reconnue la difficulté singulière d’être jeune dans un monde en crise. Il voudrait enfin faire remarquer l’élan, l’énergie, la créativité qui existe malgré tout et fera le monde de demain.

Léa Frédeval vient d’achever des études de sociologie à l’université. Elle tient un blog et publie régulièrement des chroniques dans le magazine Elle. Tour à tour serveuse, ouvreuse, baby-sitter, vendeuse, assistante, elle vient de s’inscrire à Pôle Emploi.

#Affamés2014 : Retrouvez la page Facebook du livre et les vidéos, qui donnent la parole à de jeunes adultes du monde entier sur les interrogations essentielles de leur génération.

La fiche complète du livre

Actualités

France 2 : « L’émission pour tous » : http://www.labandearuquier.com/L-emission-pour-tous-25-fevrier.html

France Bleu Midi : http://www.francebleu.fr/emissions/france-bleu-midi-ensemble

LCI « Le 5 à 7 » de Michel Field : http://www.programme.tv/c11581568-le-5-a-7/le-5-a-7-73769394/

RMC « Les grandes gueules » : http://rmc.bfmtv.com/info/581663/programme-mercredi-26-fevrier/

 

La méthode de l’égalité

METHODE-DE-L-EGALITE-LA_ouvrage_largeLa méthode de l’égalité

Jacques Rancière

Entretiens avec Laurent Jeanpierre et Dork Zabunyan

Philosophie de l’émancipation

Littéraire et cinéphile, Jacques Rancière élabore depuis les années 1960/1970 une philosophie de l’émancipation, celle de la participation de tous à l’exercice de la pensée, et donc a gouvernement de la cité. Contre ces intellectuels qui prétendent détenir la vérité, il se bat pour l’abandon de la traditionnelle distinction entre savants et ignorants.

Le regard du philosophe

Dork Zabunyan et Laurent Jeanpierre parcourent les années de formation et le parcours intellectuel du philosophe, l’ENS, les maîtres, le séminaire d’Althusser, la thèse sur la nuit des prolétaires, Foucault, le cinéma, mais aussi des moments et des questions de notre histoire commune comme la guerre d’Algérie, le Parti communiste, Mai  68, ou encore les révoltes arabes, l’écologie politique, le vote des étrangers…

Une vie qui se veut tout sauf exemplaire, dédiée à l’exercice de la philosophie c’est à- dire à l’émergence de nouveaux mondes possibles.

Professeur émérite au département de philosophie de l’université de Paris VIII, Jacques Rancière est notamment l’auteur de la Nuit des prolétaires (Hachette), Le maître ignorant (Fayard), Aux bords du politique (Gallimard) et Le spectateur émancipé (La Fabrique).

Dork Zabunyan est maître de conférences en études cinématographiques à l’université de Lille III. Il est notamment l’auteur de Les cinémas de Gilles Deleuze dans la collection qu’il dirige aux éditions Bayard, « Logique des images ». Laurent Jeanpierre est maître de conférences à l’IEP de Strasbourg.

 

Pour en finir avec le bonheur

POUR-EN-FINIR-AVEC-LE-BONHEUR_ouvrage_largePour en finir avec le bonheur

André Guigot

collection contre-courant

A rebrousse-poil

André Guigot remet en cause, avec un humour et une exigence intellectuelle implacables, les idées, les motivations, les arguments des auteurs de  livres sur le bonheur (Michel Onfray, Vincent Cespedes, Frédéric Lenoir…) . En vrai philosophe, il s’interroge : pourquoi cette obsession de la recherche du bonheur, alors que l’enjeu de la philosophie, depuis l’Antiquité, est la recherche de la vérité ? Qu’est-ce que cette dérive dit de notre société et de nos existences ? L’auteur dessine, en creux, une vision du bonheur qui s’accompagne d’autres vertus comme la justice, le souci des autres, la transcendance… Un ouvrage original, engagé et plein d’humour.

André Guigot est docteur en philosophie et enseignant en lycée et à l’université de Nantes. Spécialiste de Sartre, il collabore au CNRS et anime de nombreuses conférences. Il a publié plusieurs ouvrages dont  » Petite philosophie de la passion amoureuse » (Milan), « L’Encyclo de la philo » et « Qui pense quoi ? » chez Bayard.

 

Méditerranée

MEDITERRANEE-UNE-HISTOIRE-A-PARTAGER_ouvrage_largeMéditerranée

Une histoire à partager

Sous la direction de Mostafa Hassani-Idrissi

Identité méditerranéenne

Une histoire à partager. Dix-sept historiens internationaux. Des points de vue différents  dont le croisement  esquisse un portrait inédit de cette région, actuellement marquée par de nombreux conflits. Au fil des cinq chapitres de ce livre, qui vont de la préhistoire à la période contemporaine, les auteurs présentent les différentes étapes de la construction d’une identité méditerranéenne.Y a t-il une unité méditerranéenne, et quelle peut être sa nature ? Comment cette culture commune s’est-elle diversifiée pour faire naître des tensions multiples entre les différentes civilisations ?

Dialogue interculturel

Cet ouvrage, à la fois beau livre et document historique, est le fruit du travail des meilleurs spécialistes des deux rives. Accessible à tous, il a été conçu pour donner des clés pour comprendre cet espace, son histoire, et permettre un dialogue interculturel et intergénérationnel. Véritable document pédagogique, ce projet d’envergure est soutenu par Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la culture et le Centre national de documentation pédagogique.

L’ouvrage est soutenu par des compléments pédagogiques qui sont disponibles gratuitement sur un site multilingue, édité par le SCEREN : www.cndp.fr/mediterranee. Les documents en ligne sont destinés à enrichir les formations nationales et régionales des enseignants d’histoire et des étudiants. La plateforme numérique est portée par le CNDP et le CRDP d’Aix-Marseille en collaboration avec l’Ina et le projet Med-Mem.

Mostafa Hassani-Idrissi est professeur de didactique de l’histoire à l’Université Mohammed V de Rabat depuis 1977. Il est l’auteur de nombreuses publications au Maroc et à l’étranger portant
principalement sur la fonction sociale de l’enseignement de l’histoire et le développement intellectuel des élèves par l’apprentissage de la pensée historienne. Pour cet ouvrage, il a dirigé des quinze
historiens venus des quatre coins de la Méditerranée : du Maroc à la Grèce en passant par l’Italie, l’Égypte ou encore la Tunisie et bien sûr la France.

Encyclopédie de la grande guerre

ENCYCLOPEDIE-DE-LA-GRANDE-GUERRE-1914-1918_ouvrage_largeEncyclopédie de la grande guerre

Sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker

Nouvelle édition, actualisée et grand format, Cartographie et iconographie inédites

Mystère de la Grande Guerre

Alors que l’on célèbre son centenaire, alors que d’autres affrontements tragiques lui ont succédé et sont plus proches de nous, à commencer par la Seconde Guerre mondiale, la Grande Guerre reste étonnamment présente dans les sociétés occidentales contemporaines. Loin de se clore en 1918 ou 1919, l’histoire de ce conflit se poursuit encore aujourd’hui. Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker ont réuni il y a dix ans , les meilleurs spécialistes mondiaux du sujet pour offrir en une centaine d’articles une approche nouvelle de la Grande Guerre.

Une perspective nouvelle du conflit

Les aspects militaire, diplomatique et politique, démographique, économique, social, technique, religieux, artistique et plus largement culturel  qui sont traités dans cet ouvrage, permettent une vision exhaustive de cet événement fondateur du XXème siècle. Les représentations des contemporains notamment, la manière dont ils se sont représenté la guerre et dont ils l’ont représenté, au coeur de ce projet historiographique, permettent une perspective neuve.

Historien, directeur d’études à l’EHESS, Stéphane Audoin-Rouzeau est président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre. Il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont contribué à renouveler l’historiographie de la Première guerre mondiale.

Historien, Jean-Jacques Becker était professeur émérite de Paris X-Nanterre et président du Centre de recherche de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.

 

La liste de Bergoglio

LISTE-DE-BERGOGLIO-LA_ouvrage_largeLa liste de Bergoglio
Tous ceux que le pape a sauvés pendant la dictature en Argentine

Nello Scavo

Préface d’Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la paix

Opposants à la dictature

Le journaliste Nello Scavo a enquêté minutieusement sur les sept années de terreur pendant la dictature en Argentine, alors que Jorge Bergoglio était cardinal de Buenos Aires. Il a interrogé de nombreux témoins, retrouvés en Uruguay, au Paraguay et en Italie. Des prêtres et catholiques de Buenos Aires, des magistrats et des militaires argentins… Il raconte comment le cardinal, qui deviendra le Pape François, a caché ses soutiens, ses actions pour sauver des vies et protéger des opposants à la dictature. Il révèle notamment une liste de contacts qui travaillaient en secret avec lui pour aider les opposants.

Protégés par le pape

Il donne la parole à de nombreux témoignages et de victimes de la junte qui affirment avoir été protégés et sauvés par Bergoglio, faisant apparaître ainsi une « liste » bouleversante de témoins affirmant avoir été sauvés grâce à lui. Pour Nello Scavo, Bergoglio n’a jamais voulu ni se justifier ni s’enorgueillir mais a préféré humblement garder le silence, par respect pour les victimes et les heures douloureuses et tragiques vécues par les Argentins, ses compatriotes.

Nello Scavo est un journaliste italien du quotidien catholique L’Avvenire. Grand reporter, il a enquêté sur le crime organisé et le terrorisme mondial en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud.

Dictionnaire de l’islamophobie

DICTIONNAIRE-DE-L-ISLAMOPHOBIE_ouvrage_largeDictionnaire de l’islamophobie

Kamel Meziti

Les mots pour le dire

Réalisé à la manière d’un dictionnaire, cet ouvrage reprend systématiquement les mots et
les expressions qui ont échappé ou ont été volontairement prononcés par des politiques,
des intellectuels, des artistes, des écrivains… Chaque entrée donne lieu à une remise dans
le contexte de l’époque et à une explication sur les effets  que cela a pu provoquer dans les consciences ou dans la société.

Vivre ensemble

La deuxième religion de France est régulièrement stigmatisée  par des discours de rejet, des procès d’intention, des actes de  violence. Un ouvrage engagé, qui montre comment l’«islamophobie», déjà ancienne, se banalise aujourd’hui en France et qui appelle à la vigilance pour faire progresser la notion du «vivre ensemble», chère à l’auteur.

Kamel Meziti, enseignant-chercheur et conférencier, secrétaire général du Groupe de
Recherche islamo-chrétien, est très impliqué dans le dialogue interreligieux. Il a participé
au livre « Rites, fêtes et civilisations de l’humanité », publié chez Bayard Éditions en 2012.

 

Une psychanalyste à Téhéran

PSYCHANALYSTE-A-TEHERAN_ouvrage_largeUne psychanalyste à Téhéran

Gohar Homayounpour

préface d’Abbas Kiarostami

Revenir en Iran

Non, la psychanalyse n’est pas impossible en Iran, oui, la douleur est la même partout et les patients de Gohar Homayounpour sont parfois très proches de ceux qu’elle recevait à Boston quelques années plus tôt. De retour dans son pays après plusieurs années passées aux Etats-Unis ,  interroge par les différentes émotions qui la traversent ce rapport si tendu entre Occident et Orient, loin des fantasmes occidentaux empreints d’orientalisme.

Ici comme ailleurs

Fil rouge de ce journal de bord, ses rendez-vous avec une certaine Mme M, elle aussi entre deux mondes, la renvoie à sa propre histoire, à la relation complexe à ce pays, entre nostalgie et rejet, aux livres qui l’ont marqué, de Kundera à Proust, de la philosophie à la psychanalyse. Téhéran est bien plus qu’une toile de fond, c’est la distance suffisante pour éclairer d’un jour nouveau nos questionnements les plus anciens : la quête et le rejet de ses origines, les blessures, la culpabilité, la révolte et la maturité…

Après avoir vécu et exercé de nombreuses années à Boston, Gohar Homayounpour est psychanalyste à Téhéran, membre de la société psychanalytique freudienne et professeur de psychologie à l’université Sahhid Beleshti. Son père fut le traducteur de « L’insoutenable légèreté de l’être » de Milan Kundera en persan.

Abbas Kiarostami est un réalisateur iranien mondialement connu. Son dernier film est « Like someone in love ».

Actualité

Véronique Mutrel, Librairie La Passerelle à  Antony parle du livre:

http://www.pagedeslibraires.fr/livre-3848/une-psychanalyste-a-teheran.html?osa=2a68deec972047b80fb14e51d47c50f4d771f74a

Mon amie, c’est la finance

MON-AMIE-C-EST-LA-FINANCE_ouvrage_largeMon amie, c’est la finance

Introduction de Gaël Giraud
Adrien de Tricornot, Mathias Thépot, Franck Dedieu

Comment le pouvoir a renoncé à une vraie réforme…

Contre les dérives de la finance et les risques de faillites du système bancaire, le projet de loi préparé par le gouvernement est un leurre. Les auteurs de cet ouvrage, spécialisés dans les questions  d’économie, dénoncent, avec le grand économiste Gaël Giraud, la soumission du pouvoir politique aux grandes banques et la responsabilité du Ministre de l’Économie et des Finances dans l’absence de débat.

Un ouvrage engagé, très pédagogique, qui explique de manière claire et simple, la teneur de la réforme bancaire et ce qu’elle aurait pu être pour soutenir une vraie politique de relance économique.

Gaël Giraud est l’un des grands économistes contemporains, directeur de recherche au CNRS, centre d’économie de la Sorbonne, Labex REFI ( Régulation financière).
Adrien de Tricornot est journaliste au Monde depuis septembre 2001, spécialisé en macroéconomie et finance. Il a couvert pendant plusieurs années l’actualité de la Banque centrale européenne
(BCE) et de l’économie allemande.
Franck Dedieu est journaliste économique, rédacteur en chef adjoint de l’Expansion. Il a publié avec Benjamin Masse-Stamberger et Adrien de Tricornot « Inévitable protectionnisme »  et « 150 idées reçues sur l’économie »
Mathias Thépot est journaliste à La Tribune.

la fiche du livre : Mon ami c’est la finance

Dictionnaire politique à l’usage des gouvernés

DICTIONNAIRE-POLITIQUE-A-L-USAGE-DES-GOUVERNES_ouvrage_large (1)Dictionnaire politique à l’usage des gouvernés

Sous la direction de Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc,

Michaël Foessel, Marie Gaille, Judith Revel, Pierre Zaoui

Une période de crise

Luttes politiques ,  phénomène des indignés, révolutions arabes ,  crise mondiale… Notre modèle politique est chahuté, sans qu’une alternative apparaisse clairement. Comment ne pas céder à la panique ou ne pas sombrer dans l’indifférence ? Comment maintenir une réflexion critique ? Comment la pensée philosophique peut-elle nourrir de nouvelles pratiques politiques ?

Des réponses philosophiques

Six philosophes d’une même génération, celle de la crise justement, ont choisi de faire l’inventaire des idées critiques qui peuvent aider à résister, à transformer le présent. Notions classiques mais revisitées à l’aulne de notre actualité ou idées critiques surgies ces dernières années Outre-Atlantique, elles sont  parfois attendues et parfois étonnantes.

Repenser la politique

Ce dictionnaire, unique en son genre et qui réunit pour la première fois ces six philosophes, a pour but d’ accompagner le  citoyen soucieux d’un diagnostic du présent, désireux de préserver sa capacité de révolte et de résistance ainsi que sa participation au sein de la démocratie, avant et au-delà de son vote à la prochaine élection présidentielle.

 

Guillaume le Blanc est professeur de philosophie à l’université de Bordeaux III. Il est notamment l’auteur de « Dedans, dehors : la condition d’étranger » (Seuil) et de « Que faire de notre vulnérabilité ? » (Bayard, Le temps d’une question).

Fabienne Brugère est professeur à l’université Bordeaux III et présidente du Conseil de développement durable auprès de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Elle est notamment l’auteur de « Le sexe de la sollicitude » (Seuil, 2008) et de « L’éthique du care » (PUF, Que sais-je ?).

Michaël Foessel est philosophe, maître de conférence à l’université de Bourgogne. Il est notamment l’auteur de « La privation de l’intime » (Seuil) et collabore très régulièrement à la revue Esprit.

Agrégée et docteur en philosophie, Marie Gaille est chargée de recherche au Centre de recherche sens, éthique et société, CNRS-Université Paris Descartes. Elle est notamment l’auteur de « La valeur de la vie »(Les Belles Lettres) et « Le désir d’enfant » (PUF).

Philosophe, italianiste et traductrice, Judith Revel est maître de conférences à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et membre du Centre Michel Foucault. Elle est notamment l’auteur de « Qui a peur de la banlieue ? » (Bayard, Le temps d’une question) et de «  Foucault, une pensée du discontinu » (Mille et une nuits).

Pierre Zaoui est enseignant à l’université Paris VII-Diderot et directeur de programme au Collège international de philosophie. Il est l’auteur de   » Le libéralisme est-il une sauvagerie ?  » (Bayard, Le temps d’une question) et de  » La traversée des catastrophes «  (Seuil).

Actualité

Retrouvez les auteurs à la Librairie Le Merle Moqueur ( Paris 20) le 3 avril 2012.

Fabienne Brugère , invitée de la Librairie Mollat, autour de son livre « Faut-il se révolter »

Que faire de notre vulnérabilité

QUE-FAIRE-DE-NOTRE-VULNERABILITE_ouvrage_largeQue faire de notre vulnérabilité

Guillaume Le Blanc

Collection Le temps d’une question

Du problème de l’exclusion

L’exclusion est un des problèmes les plus vifs de notre société, celle qu’elle voit, impuissante, s’aggraver d’année en année. Nombreux  en effet sont ceux qui ont le sentiment d’être exclus ou qui redoutent de l’être, de ne plus avoir voix au chapitre. Comment restaurer la voix des sans-voix sans parler à leur place? Comment prendre soin des exclus tout en restaurant leur puissance d’agir?

Renverser la perspective

Le philosophe Guillaume Le Blanc, invite à considérer l’exclu non seulement comme un citoyen mais comme quelqu’un qui est amené à exercer un droit de regard sur la citoyenneté et ne saurait ainsi être seulement défini en creux comme un « sans ».

Guillaume Le Blanc professeur de philosophie à l’université de Bordeaux III,  est reconnu pour ses travaux sur la précarité.

Actualité

Interview de l’auteur à la librairie Mollat de Bordeaux (33).