L’éternité ainsi de suite

L’éternité ainsi de suite

Une méditation spirituelle sous forme de chemin initiatique

« Il m’arrive de penser que tout est mise en abîme. Mais à une échelle si grande qu’il nous est impossible de voir nos existences autrement que comme des ramifications anarchiques. Chacun de nous est à la fois la petite et la grande matriochka d’autre chose. Et si Dieu existe, c’est d’être la plus petite, l’indivisible. Cet ovale lisse et minuscule que j’aimais tenir enfin entre mes mains, enfant. Dans le désordre des poupées russes éventrées, éparpillées au sol par moitiés, tenir au creux de ma paume ce noyau dur solide, irradiant d’une inviolable unité. »

Dans ce livre, Marion Muller-Colard part à la rencontre de Nikola Zaric, sculpteur suisse décédé en 2017. Son œuvre lui révèle que « la vie ne se trace pas en ligne mais en ronde. »

Marion Muller-Colard est écrivaine et théologienne. Parmi ses ouvrages : L’autre Dieu. La Plainte, la Menace et la Grâce (Labor et Fides, 2014) ; l’Intranquillité (Bayard, 2016), et un roman chez Gallimard en 2018 : Le jour où la Durance. Elle vit dans les Vosges alsaciennes.

14,90 euros.

En librairie le 6 mars 2019.

alice louvet