Rentrée littéraire : Finis Terrae

Rentrée littéraire : Finis Terrae

À paraître le 26 août 2020

Dans ce livre, Gilles A. Tiberghien s’intéresse à la façon dont l’imagination travaille l’activité cartographique non seulement à ses débuts mais aujourd’hui encore où, grâce à des instruments perfectionnés, les cartes ont acquis un statut scientifique indéniable. C’est dans l’irréductible écart entre les cartes et le monde que s’exerce l’imaginaire de ceux qui les fabriquent comme de ceux qui les consultent. Si bien que les Atlas, aussi exhaustifs soient-ils, demeurent pour nous des machines à rêver et ne laissent personne indifférent. Et moins que quiconque les voyageurs et les artistes qui nous ont souvent révélé certaines dimensions inaperçues des cartes.

Gilles A. Tiberghien est philosophe, spécialiste du Land Art et de l’art dans le paysage. Il enseigne l’esthétique à l’université de Paris 1 et intervient régulièrement à l’École nationale du paysage de Versailles. Il est membre du comité de rédaction des Cahiers du musée d’Art moderne et des Carnets du paysage.

250 pages – 21,90€

Parution le 26 août

service communication