Rentrée littéraire : L’insolence de la parole

Rentrée littéraire : L’insolence de la parole

Parution le 28 octobre 2020

Est-il possible de croire en Dieu sans sacrifier son intelligence ou une part vitale de soi-même ? Marie Cénec pose la question à par-tir de son expérience. Durant son enfance et son adolescence, elle grandit en contact avec des mouvements évangéliques exerçant une réelle emprise sur leurs fidèles. Quand elle parvient à prendre de la distance, elle pourrait jeter la foi aux orties. Mais la découverte de la Parole, tranchante et libératrice, lui ouvre un nouvel itinéraire. C’est pour elle une conviction et une réalité : la Parole fait vivre. Elle est libre, percutante, insolente.

Pasteure à Genève, Marie Cenec est théologienne, chroniqueuse littéraire et a déjà publié « C’est tous les jours dimanche, médi-tations chrétiennes » (Sal-vator, 2013) et « Regards de femmes avec Brigitte Fos-sey et Catherine Salviat » (Onésime 2000, 2016).

160 pages – 14,90 €

Parution le 28 octobre 2020

service communication