Rentrée littéraire : Sous l’éclat des flèches

Rentrée littéraire : Sous l’éclat des flèches

À paraître le 9 septembre 2020

« Je suis reconnaissant d’être encore en vie et en même temps terrifié de l’être toujours. Mais je n’ai pas d’idée exacte envers qui ou quoi je devrais être reconnaissant d’être toujours là. C’est bien une question que je me serais toujours posée. Quelle serait la dette à payer. Cette question m’a frappé, percé comme une flèche invisible, après la mort accidentelle, tragique, en juillet 2017, de la femme que j’aimais, et celle tout autant terrible et inattendue, quelques mois plus tard, en janvier 2018, de mon éditeur et ami, Paul Otchakovsky-Laurens. Les blessures sont toujours là, sous le soleil de la vie. Les flèches brillent. Leur éclat m’aveugle encore. »

Frédéric Boyer est écrivain, traducteur et éditeur, Ancien élève de l’École normale supérieure. Auteur d’une trentaine de livres depuis 1991, tous publiés aux éditions P.O.L. Prix du Livre inter en 1993 pour son roman Des choses idiotes et douces, et prix Jules Janin de l’Académie française pour sa nouvelle traduction des Confessions de saint Augustin (Les Aveux, P.O.L 2008). Il a dirigé chez Bayard le chantier de la Nouvelle Traduction de la Bible, avec de nombreux écrivains contemporains (Olivier Cadiot, Jean Echenoz, Florence Delay, Emmanuel Carrère…)
Il dirige les éditions P.O.L. Son œuvre associe l’écriture personnelle ainsi que la relecture et la traduction de grands textes anciens.

330 pages – 17, 90€

Parution le 9 septembre 2020

Contact presse : flora.moricet@bayard-presse.com

service communication