La tentation de l’invisible

Une méditation philosophique et spirituelle sur l’au-delà du visible.

9782227492738

 

« L’interrogation de toute existence porte sans doute sur l’au-delà du visible… »

L’au-delà, l’invisible, le mystère… Dans un petit livre inspiré, l’auteur entreprend d’interroger nos conceptions de l’invisible, depuis Platon, la Bible, jusqu’aux grands auteurs spirituels et mystiques, et dans la littérature. Il pénètre ainsi, comme il le dit, dans « notre labyrinthe imaginaire ».

Il raconte de façon accessible et personnelle une « petite histoire de l’invisible » dans la pensée et la foi chrétiennes. Il marque les grands jalons de cette quête dans le monothéisme pour finir par proposer une spiritualité de la création artistique.

 

 

Jean-François Moueix est propriétaire de Petrus, le « pape » des vins de Bordeaux. Il est aussi collectionneur d’art et spécialiste de littérature. La tentation de l’invisible est son premier livre.

Format : 14,5 x 19 cm, 410 pages, 21,90 euros.

En librairie le 21 février 2018.

Pardonner

Une réflexion autour du pardon, proposée comme un chemin de liberté et de vie.

9782227492721

 

Pourquoi pardonner ? Comment s’y prendre quand cela semble impossible? Faut-il renoncer à poursuivre en justice ou sanctionner une personne qui nous a offensés ?

Le pardon n’est pas simple à saisir. Pour le chrétien, il réside pourtant au cœur du message évangélique. À partir de son expérience d’écoute et d’accompagnement spirituel mais aussi d’enseignement, l’auteur revisite le vocabulaire du pardon dans la Bible pour s’étendre ensuite sur la dimension humaine du pardon.

L’auteur approfondit sa méditation par des textes de papes, de philosophes ou de psychologues.

 

 

 

Le frère Jérôme Ternynck est prêtre, membre de la congrégation des frères de Saint-Jean. Animateur de retraites spirituelles et formateur, il est l’auteur d’une méditation sur Emmaüs, Le Très-Vif (Salvator, 2000). Il a enseigné à l’Institut de théologie des Jésuites et au CELAF-Institut d’Abidjan.

Format : 14,5 x 19 cm, 180 pages, 16,90 euros.

En librairie le 21 février 2018.

Le monothéisme et le langage de la violence

Un remarquable essai sur les liens qui unissent les religions monothéistes à la violence.

MONOTHEISME ET LANGAGE DE LA VIOLENCE

En nous offrant cette « enquête sur le langage de la violence dans la Bible », Jan Assmann réalise un livre indispensable à la compréhension de notre situation contemporaine devant le radicalisme religieux et sa violence. Nous découvrons avec lui comment « il était impossible que des mots on ne passe pas aux actes », et dans quelles conditions historiques s’est produite cette radicalisation.

Jan Assmann propose le concept de « religion totale » quand une religion prétend à une position hégémonique sur la culture et sur l’être humain.

Ce livre majeur, qui explore dans les textes bibliques les origines du puritanisme radical, nous conduit à une prise de conscience salutaire : « La violence est une question de pouvoir, pas de croyance et de vérité. »

 

Jan Assmann, professeur d’égyptologie à Heidelberg, est un des plus grands historiens des religions contemporains. Archéologue, il a notamment dirigé les fouilles de Thèbes. Il a publié de nombreux ouvrages, traduits en français, dont le très remarqué Moïse l’Égyptien (Éd. Aubier).

Format : 14,5 x 19 cm, 230 pages, 21,50 euros.

En librairie le 3 janvier 2018.

Cet incroyable besoin de croire

Que devient une société qui, impatiente de s’affranchir de la religion, s’expose au vide et à ses réactions violentes ou irrationnelles ?

9782227493797

 

 

Au cours d’un long dialogue et de textes rassemblés pour la première fois, Julia Kristeva bouleverse nos idées reçues sur le religieux, le spirituel et le christianisme. Elle s’attaque à une question d’actualité : comment penser la place du religieux dans l’individu et nos sociétés post-modernes ? Elle parle librement de son histoire personnelle et des évènements récents (11 septembre, terrorisme, guerre des religions…). On comprend avec elle combien il est surprenant « que nos sociétés sécularisées aient négligé à ce point cet incroyable besoin de croire ».

La nouvelle édition d’un livre qui avait fait date il y a plus de dix ans déjà, revue et augmentée de plusieurs textes importants.

 

 

Julia Kristeva, née en Bulgarie, travaille et vit en France depuis 1966. Linguiste, psychanalyste et écrivain, elle est l’auteur d’une œuvre considérable traduite et étudiée dans le monde entier. Européenne convaincue, plaidant pour une refonte de l’humanisme, elle a reçu de nombreux prix prestigieux : le prix Holberg (2004), le prix Hannah Arendt (2006) et le prix Saint-Simon (2017).


Format : 14,5 x 19 cm, 220 pages, 19,90 euros.

En librairie le 14 février 2018.

Le crépuscule de la raison

Avec ce livre, Jean Maisondieu est aux antipodes des idées de l’immense majorité de la société.

CREPUSCULE DE LA RAISON

 

« Les troubles démentiels ne sont pas exclusivement dus à des atteintes organiques du cerveau, contrairement à ce qu’on a l’habitude de penser »

Le nom d’Alzheimer permet de regrouper une nébuleuse de troubles démentiels survenant dans la deuxième partie de la vie et caractérisés par l’altération des facultés intellectuelles et notamment de la mémoire.

Drame absolu pour ceux qu’elle atteint, charge affective et matérielle énorme pour leurs proches, problème majeur de santé publique, cette maladie est d’autant plus redoutée que les ressources thérapeutiques restent très pauvres malgré des recherches poussées.

L’auteur s’interroge : N’est-on pas en train de faire fausse route ? La maladie d’Alzheimer n’est-elle pas aussi le symptôme d’une société qui, par peur maladive de la mort, rejette les malades d’Alzheimer, les traitant en objets plutôt qu’en sujets et produisant ainsi un effet délétère sur leur état ?

Pour Jean Maisondieu, l’approche psychiatrique est aussi pertinente que l’approche biologique pourtant plébiscité dans la médecine actuelle, thèse qu’il défend depuis 1989.

 

 

Jean Maisondieu, né à Brest le 23 juillet 1939, a fait ses études de médecine à Bordeaux. Ancien interne des Hôpitaux de cette ville, il s’est orienté vers la psychiatrie qu’il a d’abord exercée dans la Marine nationale avant de devenir psychiatre des Hôpitaux de l’assistance publique en Bretagne et en région parisienne. Désormais psychiatre des hôpitaux honoraire, il intervient dans de nombreuses formations destinées aux travailleurs sociaux et aux intervenants du domaine psycho-psychiatrique.


Format : 14,5 x 19 cm, 430 pages, 22,90 euros.

En librairie le 17 janvier 2018.

La tentation d’Eugénie

Un voyage passionnant et informé au cœur des technosciences et des transformations de l’humain.

9782227492653

 

 

Dans ce nouvel essai original, Pierre Giorgini s’attaque à notre développement scientifique et technologique. Jusqu’où ira-t-on ? Et comment ? À quel prix pour notre humanité ? Il brosse un véritable récit de notre futur en transition.

Pour lui, un tiers chemin est possible, ouvrant la voie à une nouvelle ère, combinant prouesse technique, art, spiritualité, imaginaire et devenir de l’humanité, en harmonie coopérative avec le bien commun, naturel et socioculturel.

 

 

 

 

Pierre Giorgini est issu du monde de l’entreprise et de l’innovation. Longtemps directeur délégué de France Télécom Recherche et développement, il est aujourd’hui président-recteur de l’Université catholique de Lille. Avec ses trois précédents livres, La transition fulgurante (Éd. Bayard, 2014), La fulgurante récréation (Éd. Bayard, 2016) et Au crépuscule des lieux (Éd. Bayard, 2016), il a brossé une fresque passionnante et magistrale sur la transition de notre monde.


Format : 14,5 x 19 cm, 380 pages, 21,90 euros.

En librairie le 21 janvier 2018

Les lunatiques

Le témoignage bouleversant d’un schizophrène.

COUV_9782227492660.indd

 

 

« Quelle sérénité dans ces portraits où la bienveillance le dispute à l’humour, mais où transparaît parfois à une détresse pudique !

Matthieu de Vilmorin remet en perspective la représentation erronée du grand public sur les schizophrènes. On peut, nous dit-il, soulager cette population en souffrance. L’attention, la tendresse comptent parmi les conditions de sa dignité.

Ce livre, porteur d’espoir, donne à faire connaître tout un pan de notre société. »

 

 

 

Matthieu de Vilmorin a 57 ans. Il a fait des études de droit puis a été victime à l’âge de 23 ans de sa première crise de schizophrénie. « Je suis un schizo stabilisé », précise-t-il aujourd’hui. Grâce à un traitement à vie, il n’est plus victime de bouffées délirantes. S’il a exercé plusieurs métiers et a écrit un premier livre en 2002, Folles et fous (Éd. Kirographaires).


Format : 12,3 x 18,3 cm, 183 pages, 14,90 euros.

En librairie le 10 janvier 2018

Dieu et ses images

Nouvelle édition d’un grand classique de l’histoire des représentations de Dieu dans l’art.

Dieu et ses images

 

 

Cette somme est inégalée et unique dans le paysage éditorial : elle retrace les évolutions et les métamorphoses de la représentation artistique de Dieu sur 2000 d’histoire, en peinture, sculpture, depuis les origines du christianisme jusqu’à l’art contemporain du 20e siècle, et à travers toutes les cultures.

Cette nouvelle édition propose outre de nombreuses corrections et ajouts, mises à jour, un texte inédit de l’auteur faisant le point sur les nouvelles questions portant sur l’histoire de l’art chrétien. Elle est préfacée par le cardinal Ravasi.

 

 

 

François Boespflug, professeur émérite de l’université de Strasbourg, est théologien et historien de l’art et des religions. Spécialiste européen des représentations de Dieu dans l’art, il a publié cette somme très remarquée, Dieu et ses images (Ed. Bayard) et de nombreux livres traduits en plusieurs langues.

Format : 19 x 24 cm, 553 pages, 39,90 euros.

En librairie le 15 novembre 2017

Paris Mystères

Evénement : les mystères de Paris tels qu’on ne vous les a jamais racontés !

BAYARD_PARIS_MYSTERES_COUV_BAT

 

Ce livre est à l’origine de la série documentaire diffusée en prime time sur RMC Découvertes à partir du 23 janvier 2018.

 L’historien Jean-Marc Léri, fin connaisseur de Paris, explore les grands mystères indissociables de l’histoire de la capitale : le fantôme de l’opéra, les secrets des templiers, Nicolas Flamel, l’alchimiste, Poisons et messes noires à la Cour du roi, Paris post-mortem ou encore Allan Kardec et le spiritisme.

Ces énigmes historiques révèlent un Paris étrange et fascinant. Du suspense, de la découverte, de la culture…  En six chapitres richement illustrés de photos documentaires et d’images des films, ce livre, présenté comme un beau carnet, plonge le lecteur dans un Paris tel qu’on ne l’a encore jamais vu.

 

 

Jean-Marc Léri a été Président de la Société de l’Histoire de Paris, directeur des Archives et bibliothèques du Louvre et des musées nationaux, directeur pendant vingt-et-un ans du musée Carnavalet, de la crypte archéologique de Notre-Dame et des Catacombes. Il a publié plusieurs ouvrages sur Paris.

Format : 14,5 x 22 cm, 350 pages, 24,90 euros.

En librairie le 15 novembre 2017