Les cathos n’ont pas dit leur dernier mot

Les cathos n’ont pas dit leur dernier mot

Message d’espoir en pleine crise de l’Église

Début 2019, le climat est lourd dans les milieux catholiques. Les révélations et les scandales se succèdent : l’effondrement menace… Comme pour l’effondrement écologique, faut-il choisir entre une résignation sourde ou une foi vécue loin de l’Église ? Rédactrice en chef à La Croix, spécialiste reconnue de l’histoire récente du catholicisme, Isabelle de Gaulmyn part à la recherche d’une autre voie, celle d’un christianisme de liberté, construit avec des chrétiens à l’action inspirante. Elle rencontre des personnalités aux propos décapants et revigorants, comme Anne Lécu, dominicaine, médecin en prison, auteur de nombreux ouvrages, comme François Sureau, avocat et écrivain, comme Gilles Rebèche, diacre dans le Var et écrivain, ou encore Vincent de Conninck qui travaillait pour le Secours catholique dans la Jungle de Calais, etc. De l’Ardèche à Lille, en passant par Lyon ou Le Mans, la liberté de dire les choses prend le pas sur tout

Après son Histoire d’un silence, la journaliste engagée met en lumière une vitalité souvent occultée du monde chrétien, et livre ce constat : les catholiques n’ont pas dit leur dernier mot. Ils continuent d’écrire leur foi avec des paroles vibrantes et libres.

Isabelle de Gaulmyn est rédactrice en chef aà La Croix et intervient régulièrement dans les médias (Les informés ; C dans l’air ; 28 minutes, etc.). Elle est l’auteur chez Bayard de Benoît XVI, le pape incompris, et au Seuil de François, un pape pour tous ainsi que l’Histoire d’un silence (2016).

185 pages – 18,90€

Parution le 29 janvier 2020

service communication