Rentrée littéraire : Le Sacré-Cœur et la réinvention du catholicisme

Rentrée littéraire : Le Sacré-Cœur et la réinvention du catholicisme

Parution le 15 septembre 2021

Dans cet essai, Marion Dapsance montre comment le culte du Sacré-Cœur est né, comment il a été élaboré collectivement, transformé, interprété de diverses manières, comment il s’est développé avec une ampleur telle que l’Église a été obligée d’intervenir pour l’expliquer et aussi le recadrer. Partant des révélations de Marguerite-Marie à Paray-le-Monial, elle parcourt l’histoire de cette dévotion qui s’est d’abord répandue en France sous le manteau avant de connaître un immense succès, grâce à l’activité notoire des jésuites. Elle met en évidence pour la première fois la dérive d’une telle spiritualité qui est devenu un emblème politique mais aussi une grille de lecture de l’histoire occulte de la France à partir de la Révolution (guerres vendéennes, expiation des fautes de la France après la défaite de Sedan (1870). Enfin, elle s’interroge sur l’enthousiasme que le Sacré-Coeur suscite aujourd’hui. Capable de se renouveler tout en maintenant son aspect traditionnel, cette dévotion est à l’image finalement de la culture catholique.

Marion Dapsance est docteur en anthropologie de l’École Pratique des Hautes Etudes et a enseigné l’histoire du bouddhisme en Occident à l’Université de Columbia (New York). Elle est l’auteur du livre « Qu’ont-ils fait du bouddhisme? » publié par Bayard en 2018.

23,90€ – 360 pages

service communication

Laisser un commentaire