Blog Bayard Éditions

Un essai documenté et touchant sur la condition animale.

 

L’expérience troublante qui nous fait quelquefois croiser le regard d’un animal est au coeur de cet essai nourri de textes littéraires et de tableaux, écrit par Jean-Christophe Bailly. Si les animaux, à proprement parler, ne pensent pas, ils sont doués d’une « pensivité » qui trouble les frontières, inquiète nos certitudes et notre suprématie.

La question animale est devenue absolument centrale, pour Jean-Christophe Bailly et pour tous ceux que la diversité fascine et que les menaces qui pèsent sur elle inquiètent. L’influence exercée par cet essai a conduit l’auteur à revenir sur cette question à maintes reprises, en France, mais aussi aux États-Unis.

Chaque animal est envisagé comme une piste, une ligne que la pensée peut suivre. Mais dans un monde en proie à une course effrénée à la croissance malmenant les espèces avec cynisme et violence, il est naturel qu’un plaidoyer pour les animaux, et pour l’attention qu’on devrait leur porter, prenne une signification politique.

 

Jean-Christophe Bailly est philosophe, écrivain, homme de théâtre. Il a longtemps enseigné à l’Ecole nationale du paysage de Blois et est l’auteur notamment du livre Le parti des animaux (Christian Bourgois), du Dépaysement : voyages en France (Seuil) pour lequel il a reçu le Prix Décembre en 2011, et de plusieurs petites conférences aux éditions Bayard.

 

Format : 14,5 x 19 cm, 170 pages, 15,90 euros.

En librairie le 2 mai 2018.

Laisser un commentaire