Maurice Genevoix, mon ami

Maurice Genevoix, mon ami

L’autre visage de l’écrivain de la Grande guerre : un grand écrivain de la nature

Lorsqu’il fera son entrée au Panthéon en novembre 2019, l’écrivain Maurice Genevoix (1890-1980) sera célébré partout comme le témoin de la Grande Guerre. Benoît Fidelin, ancien grand reporter, qui a connu lui aussi les terrains de guerre, nous emmène plus loin, de l’autre côté de cette œuvre qui l’a lui-même souvent ramené au ressourcement paisible et au lien avec la nature éternelle. Retraçant l’itinéraire de Genevoix sur les sentiers de la forêt orléanaise, sur les bords de Loire, pour des parties de pêche où la vie tout entière se joue, il revisite en miroir son propre lien à la nature. Une dizaine de tableaux se succèdent qui évoquent chacun l’amour de la vie si puissamment inscrit dans la nature. Dans ce livre, l’amitié se tisse de pages à pages et l’inspiration de Genevoix prend toute sa dimension, sous la plume de Benoît Fidelin, qui traduit ce lien d’hier à la terre en projet de vie pour aujourd’hui et en espérance pour demain.

Benoît Fidelin est un journaliste et écrivain. Ancien grand reporter et directeur de Pèlerin jusqu’en 2018, il est l’auteur de Prêtre au Cambodge (Albin Michel, 1999) et de Notre maire à tous (Bayard, 2001).

200 pages – 16,90€

Parution le 09 octobre 2019

service communication