Prendre soin du prochain. Prendre soin du lointain.

Prendre soin du prochain. Prendre soin du lointain.

Parution le 17 mars 2021

Un an après le premier confinement, un médecin, spécialiste d’éthique médicale, passe de la médecine à la philosophie et montre que les valeurs du soin sont celles de l’écologie. 

Avec l’épidémie de Covid-19, par un retournement inattendu, les valeurs du soin sont devenues les premières valeurs de la République : les médecins sont devenus des stars des plateaux de télévision, on vante les mérites des soignants… Les métiers du « care » sous-payés, de l’aide-soignant à l’éboueur, reçoivent une reconnaissance sociale inédite. Est-ce un épiphénomène ou un nouveau monde qui se lève ? Comment articuler désormais les valeurs du soin avec celles de la République et de l’écologie ? Et pourquoi est-ce nécessaire d’établir les liens entre le corps souffrant et la Terre malade ? La responsabilité à l’égard de la vulnérabilité du corps peut-elle être élargie aux écosystèmes et à la biosphère vulnérable ? En quoi l’approche chrétienne de l’écologie intégrale peut-elle héberger cette évolution ? Fort de sa pratique médicale et de sa formation philosophique, Bruno Dallaporta propose d’explorer ces questions avec un récit sensible, documenté et illustré par l’actualité de ces dernières décennies. Une démarche profondément originale et pertinente.

350 pages – 18,90€

Parution le 17 mars

service communication